Aide: Champs de données bibliographiques et textuelles

Le numéro avant le champ (s'il y a lieu) est appelé le code INID qui signifie « Identification Numérique Internationale des Données » bibliographiques. Les codes INID sont des normes internationales qui identifient les éléments sur un document de brevet. Ces codes sont les mêmes sur tous les documents de brevets au monde.

Voici la liste des champs de données bibliographiques et textuelles accessibles au moyen de la Base de données sur les brevets canadiens de l'OPIC :


(12) Type de document

Le type de document peut être un brevet ou une demande de brevet.

(11) Numéro du document

La nouvelle Loi sur les brevets est entrée en vigueur le 1er octobre 1989. Par conséquent :

  1. Pour les brevets déposés avant le 1er octobre 1989, le numéro de document est le numéro de brevet et le numéro de demande est différent. Dans ce cas, le numéro de demande est présenté séparément.
  2. Pour les demandes déposées à partir du 1er octobre 1989, le numéro du document est de 2 000 000 ou plus et il est le même que les numéros de la demande et du brevet.
(21) Numéro de la demande

Numéro attribué à une demande lorsqu'elle est déposée à l'OPIC. Seuls les numéros des demandes déposées avant le 1er octobre 1989 sont présentés. En ce qui a trait aux demandes déposées à partir du 1er octobre 1989, le numéro de la demande correspond au numéro du brevet et au numéro du document.

(54) Titre en anglais/français

Le nom de l'invention fourni par le demandeur ou traduit par l'OPIC. Les documents de brevets de ce site portent tous un titre dans les deux langues, mais de 1960 à 1978, le titre n'est disponible que dans la langue utilisée au moment du dépôt.

(72) Inventeurs (Pays)

Le champ INVENTEURS (Pays) comprend les noms de chacune des personnes qui revendiquent l'invention. Il contient aussi le pays d'origine de chaque inventeur.

La base de données sur les brevets canadiens affiche la liste complète des inventeurs mais ne reflète pas nécessairement l'ordre tel que présenté dans la pétition. L'ordre des inventeurs contenu dans la pétition est représenté à la section image de la page couverture.

(73) Titulaires (Pays)

Depuis le 1er octobre 1989, le champ TITULAIRE comprend les titulaires actifs enregistrés à l'OPIC. Il contient aussi le pays d'origine de chaque titulaire.

Avant le 15 août 1978, le champ TITULAIRE comprend les titulaires au moment de la délivance du brevet.

Pendant la période entre le 15 août 1978 au 1er octobre 1989, le champ TITULAIRE comprend par défaut les titulaires au moment de la délivrance du brevet; cependant si un enregistrement de nouveaux titulaires est survenu après le 1er octobre 1989, les noms des titulaires actifs sont alors présentés.

Note : Pour les brevets délivrés, les titulaires au moment de la délivrance sont toujours représentés à la section image de la page couverture.

(71) Demandeurs (Pays)

Le champ DEMANDEURS (Pays) comprend les noms des demandeurs au moment du dépôt de la demande à l'OPIC. Il contient aussi le pays d'origine de chaque demandeur.

(74) Agent

Le nom de l'agent de brevet ou la firme de l'agent de brevet qui représente le titulaire auprès du Bureau des brevets.

(45) Délivré

La date à laquelle la demande devient un brevet.

Redélivré

La date à laquelle le brevet a été redélivré après que le breveté ait renoncé au brevet initial. Dans le cas des demandes de brevet déposées à compter du 1er octobre 1989, le numéro demeure le même que le brevet initial. Dans le cas des demandes de brevet déposées avant le 1er octobre 1989, le brevet est redélivré avec un nouveau numéro. Dans les deux cas, la durée du brevet demeure la même que pour le brevet initial.

La redélivrance d’un brevet survient occasionnellement dans des circonstances particulières, lorsqu’un breveté renonce à ce que l’on croit être un brevet défectif au Bureau des brevets pour corriger le brevet. Le brevet auquel le demandeur avait renoncé est encore examiné et peut être subséquemment réaccepté et redélivré.

Il arrive, à de rares occasions, qu’un document de brevet ait de multiples dates de redélivrance. Ce site présente une seule date, la plus récente. Pour savoir si un brevet a été délivré plus d’une fois, il faut consulter l’image de la page couverture du brevet.

(22) Dépôt

La date à laquelle la demande de brevet a été déposée. Dans le cas des demandes déposées en vertu du PCT, la date est la même que la date de dépôt selon le PCT.

Sur ce site, dans le cas des demandes de brevet divisionnaire déposées avant le 1er octobre 1989, la date inscrite comme la date de dépôt peut être la date de réception de la demande divisionnaire au lieu de la date officielle de dépôt de la demande originale.

(41) Mise à la disponibilité du public

Toutes les demandes de brevet déposées depuis le 1er octobre 1989 peuvent être consultées par le public.

Le public peut consulter les demandes déposées à compter du 1er octobre 1989, 18 mois après la date de priorité ou, s’il n’y a pas de priorité, 18 mois après la date de dépôt de la demande, sauf si le demandeur présente une requête de mise à la disponibilité hâtive.

Les demandes déposées en vertu du PCT (Traité de coopération en matière de brevets) pourront normalement être consultées par le public à la (87) date de publication selon le PCT.

Requête d’examen

Dans le cas des demandes déposées à compter du 1er octobre 1989, la date à laquelle le demandeur a fait une requête pour l’examen de sa demande. Dans le cas des demandes déposées à compter du 1er octobre 1996, le demandeur a cinq ans après la date de dépôt pour demander l’examen. Dans le cas des demandes déposées du 1er octobre 1989 au 30 septembre 1996, le demandeur a sept ans après la date de dépôt pour demander l’examen.

Constat de réexamen

La date à laquelle un certificat de réexamen est délivré pour un brevet auquel des modifications ont été apportées.

(52) Classification canadienne des brevets (CCB)

Système employé au Canada avant octobre 1989 pour classifier les inventions. Chaque demande de brevet se voit attribuer une classification principale (primaire) et parfois plusieurs classifications secondaires. La classification se présente comme suit :

###/###.###

eg. 20/230 : 20 eprésente la classe, 230 représente la sous-classe

(51) Classification internationale des brevets (CIB)

Système employé à l'échelle internationale pour classifier les inventions selon leur type. Ce système est utilisé au Canada depuis le 15 août 1978. L'OPIC adopte la plus récente version de la Classification internationale des brevets (CIB-2006) et elle peut être consultée à partir du site Web de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI).

L'exemple suivant montre comment sont présentés les symboles de classement de la CIB-2006 appartenant au niveau « élevé ». Les classements sont suivis de la date de la « version » placée entre parenthàses. Les classements représentant de l'information d'invention apparaissent en italique et en gras. Les classements représentant de l'information supplémentaire utile autre que de l'information d'invention apparaissent en italique. La Base de données sur les brevets canadiens vous permet d'effectuer une recherche dans les classements seulement.

Table contenant des exemples de symboles de niveau avancé de CIB-2006 Classification internationale de brevets
Type d'information Exemple de symbole CIB
Représente une information d'invention classée selon le niveau élevé B28B 12/9 (2006.03)
Représente une information supplémentaire utile autre que de l'information d'invention classée selon le niveau élevé H05B 3/18 (2007.06)
Traité de coopération en matière de brevets (PCT)

Un OUI indique que la demande a été déposée selon le Traité de coopération en matière de brevets (PCT). Le PCT est un traité international prévoyant des modalités normalisées pour le dépôt des demandes dans les pays étrangers qui en sont signataires. Quand le document de brevets est un document PCT, les champs d'information suivants sont affichés : (85) Entrée nationale, (86) Numéro de la demande PCT, Date de dépôt PCT, (87) Numéro de publication internationale, Date de publication PCT.

(85) Entrée nationale Retourner au haut de la liste

La date à laquelle la demande déposée en vertu du PCT entre dans la phase nationale canadienne.

(86) Numéro de la demande PCT, Date de dépôt PCT Retourner au haut de la liste

Numéro attribué par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à une demande lorsqu'elle est déposée au système du PCT.

(87) Numéro de publication internationale PCT, Date de publication PCT Retourner au haut de la liste

Le numéro et la date assignés à une demande qui a été déposée au système du PCT. Le numéro et la date de publication sont assignés quand la demande est mise à la disponibilité du public.

(30) Données de priorité de la demande

Le Canada a signé des conventions et des traités internationaux qui accordent des droits similaires dans de nombreux pays. Un demandeur peut utiliser la date de dépôt d'une demande antérieure comme la date de dépôt d'une demande canadienne ultérieure, à condition que :

  1. la demande déposée antérieurement l'ait été au Canada ou dans un pays reconnu par le Canada dans un traité ou une convention ayant trait aux revendications de priorité;
  2. la demande déposée ultérieurement porte sur le même objet que la demande déposée antérieurement;
  3. la demande déposée plus tard est déposée en deçà des douze mois suivant le dépôt de la demande antérieure.

Ce champ présente la(les) demande(s) de priorité liée(s) à la demande canadienne. L'ordre de présentation est : le numéro de priorité, le pays de la priorité et la date de priorité.

Un document de brevet peut avoir de multiples priorités. Toutes les priorités sont présentées, mais seulement la priorité ayant la date la plus ancienne peut faire l'objet d'une recherche.

Licence disponible

Ce champ sert à indiquer si le titulaire est disposé à vendre les droits conférés par le brevet ou à accorder une licence. Puisque cette information est fournie volontairement par le titulaire, s/o signifie « Aucune licence disponible » ou « Information non disponible ». Comme les intentions du titulaire peuvent changer, il est préférable de contacter directement le titulaire pour en obtenir la réponse définitive.

(25) Langue des documents déposés

Ce champ indique si le document a été déposé en français ou en anglais. Le champ LANGUE DES DOCUMENTS DÉPOSÉS est disponible seulement pour les demandes mise à la disponibilité du public et les brevets délivrés à partir du 15 août 1978.

(57) Abrégé

Un seul paragraphe décrivant l'invention.

Le champs ABRÉGÉ est disponible seulement pour les demandes mise à la disponibilité du public et les brevets délivrés à partir du 15 août 1978. Pour la période débutant le 10 décembre 1974, on peut consulter l'abrégé à la section image de l'abrégé.

L'OPIC reçoit de l'OMPI des abrégés dans les deux langues officielles, car ces derniers sont déposés conformément au Traité de coopération en matière de brevets (PCT). Or, des modifications sont apportées occasionnellement aux demandes à la suite de leur dépôt initial. Par conséquent, il risque d'y avoir des différences sur la base de données puisqu'aucune mise à jour n'est faite à celle ci.

Dessin représentatif

Une figure unique qui représente un dessin illustrant l'invention.

Revendications

Section définissant le monopole de nouveauté, et formant l'essence de la propriété intellectuelle protégée par le brevet.

Le champ REVENDICATIONS est disponible seulement pour les demandes mise à la disponibilité du public et les brevets délivrés à partir du 15 août 1978. L'ensemble des revendications du site des documents de brevets se trouve à la section Image des revendications.

Ordonnance de la cour
Numéro de l'ordonnance de la cour Retourner au haut de la liste

Le numéro de dossier ou le numéro de référence attribué à l'ordonnance de la cour par la Cour.

Nom de la cour Retourner au haut de la liste

Le nom de la Cour qui a rendu l''ordonnance de la cour.

Date de réception Retourner au haut de la liste

La date que l'Office de la propriété intellectuelle du Canada a reçu une copie de l'ordonnance de la cour.

Description Retourner au haut de la liste

Une brève description de l'ordonnance de la cour créé par l'Office de la propriété intellectuelle du Canada.