Canadian Patents Database / Patent 2187673 Summary

Third-party information liability

Some of the information on this Web page has been provided by external sources. The Government of Canada is not responsible for the accuracy, reliability or currency of the information supplied by external sources. Users wishing to rely upon this information should consult directly with the source of the information. Content provided by external sources is not subject to official languages, privacy and accessibility requirements.

Claims and Abstract availability

Any discrepancies in the text and image of the Claims and Abstract are due to differing posting times. Text of the Claims and Abstract are posted:

  • At the time the application is open to public inspection;
  • At the time of issue of the patent (grant).
(12) Patent: (11) CA 2187673
(54) English Title: GAMBLING CHIP AND METHOD FOR MARKING SAME
(54) French Title: JETON DE JEU ET PROCEDE DE MARQUAGE D'UN TEL JETON
(51) International Patent Classification (IPC):
  • A44C 21/00 (2006.01)
  • B41F 17/00 (2006.01)
  • G07F 1/06 (2006.01)
(72) Inventors :
  • GASSIES, CHRISTOPHE (France)
  • MAUZAC, OLIVIER (France)
  • PHILIPPE, ERIC (France)
(73) Owners :
  • GAMING PARTNERS INTERNATIONAL (France)
(71) Applicants :
  • ETABLISSEMENTS BOURGOGNE ET GRASSET (France)
(74) Agent: NA
(74) Associate agent: NA
(45) Issued: 2005-04-19
(86) PCT Filing Date: 1996-02-13
(87) Open to Public Inspection: 1996-08-22
Examination requested: 2001-05-14
(30) Availability of licence: N/A
(30) Language of filing: French

(30) Application Priority Data:
Application No. Country/Territory Date
95/01728 France 1995-02-15

English Abstract

A gambling chip (30) comprising a decorative pattern provided on at least one side (32) thereof and on the bevelled edge thereof by pad printing using an ink pad (40) with a compressed flexible head (42), is disclosed. A method for marking a gambling chip with a decorative pattern by means of at least one ink pad printing step combined with a step of depositing at least one layer of varnish, is also disclosed.


French Abstract


Le jeton de jeu (30) comporte sur au moins
une de ses faces (32) et sur le chanfrein périphérique
(34) un décor graphique réalisé par tampographie à
l'aide d'un tampon encreur (40) dont la tête (42)
déformable est comprimée. Le décor obtenu par
tampographie est recouvert d'un vernis protecteur.
L'invention concerne également un procédé de
marquage du décor d'un jeton de jeu par au moins
une opération de tampographie à l'encre associé au
dépôt d'au moins une couche de vernis.


Note: Claims are shown in the official language in which they were submitted.


20

REVENDICATIONS

1. Jeton ou plaque comportant une face sensiblement plane
présentant une cavité (56) à fond sensiblement plat (62),
caractérisé en ce que ledit fond porte un décor réalisé par
au moins une opération de tampographie à l'encre et
recouvert d'au moins une couche de vernis de protection
(64).
2. Jeton ou plaque selon la revendication 1, caractérisé
en ce que le décor est réalisé en multichromie.
3. Jeton ou plaque selon la revendication 2, caractérisé
en ce que le décor est réalisé en multichromie avec
utilisation d'encres plus ou moins transparentes.
4. Jeton ou plaque selon la revendication 2, caractérisé
en ce que le décor est réalisé en quadrichromie.
5. jeton ou plaque selon l'une quelconque de revendi-
cations 1 à 4, caractérisé en ce que ladite couche de
vernis (64) déposée en couverture dudit décor présente une
épaisseur au moins égale à 20 µm.
6. Jeton ou plaque selon la revendication 5, caractérisé
en ce que ladite couche de vernis de couverture (64)
présente une épaisseur au moins égale à 50 µm pour
améliorer la résistance à l'usure.
7. Jeton ou plaque selon la revendication 6, caractérisé
en ce que la couche de vernis de couverture (64) présente
une épaisseur comprise entre 50 et 100 µm.


21

8. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 7, caractérisé en ce que l'épaisseur de ladite
couche de vernis de couverture (64) est légèrement
inférieure à la profondeur de la cavité (56).
9. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 8, caractérisé en ce que ladite cavité (56)
présente un bord droit muni d'un chanfrein (65) en partie
externe.
10. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 9, caractérisé en ce que ladite couche de
vernis est déposée par tampographie, pulvérisation,
trempage ou dépôt à la goutte ou au rideau.
11. Jeton ou plaque selon la revendication 10, caractérisé
en ce que ledit décor est recouvert par tampographie d'une
couche (64) de vernis polyuréthanne et acrylique
durcissable aux UV.
12. Jeton ou plaque selon la revendication 10, caractérisé
en ce que ledit décor est recouvert par tampographie d'une
couche (64) de vernis polyuréthanne ou acrylique
durcissable aux UV.
13. Jeton ou plaque selon la revendication 10, caractérisé
en ce que ledit décor est recouvert par dépôt à la goutte
d'une couche (64) de vernis d'une épaisseur de l'ordre de
100 µm.
14. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 13, caractérisé en ce qu'on procède au marquage
du décor par au moins une opération de tampographie à


22

l'encre avec la réalisation d'un effet visuel ou d'un motif
par au moins une couche de vernis déposée par tampographie
soit en superficie du marquage soit entre deux couches
d'impression du marquage.
15. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 14, caractérisé en ce que le décor obtenu par
tampographie est réalisé en partie par une ou plusieurs
couches de vernis d'aspect visuel divers choisis parmi les
vernis mat, vernis brillant, vernis teinté, vernis irisé,
vernis nacré, vernis pailleté, vernis granité, vernis a
vieillir et vernis à craqueler.
16. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 15, caractérisé en ce que le décor obtenu par
tampographie est réalisé avec au moins une couche d'encre
ou de vernis révélable sous rayonnement ultraviolet.
17. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 16, caractérisé en ce que le marquage du décor
par tampographie est précédé par le dépôt d'une couche
d'apprêt pour améliorer l'état de surface du support du
décor, favoriser l'adhérence du décor et réaliser un fond
de décor.
18. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 16, caractérisé en ce que le marquage du décor
par tampographie est précédé par le dépôt d'une couche
d'apprêt pour améliorer l'état de surface du support du
décor ou favoriser l'adhérence du décor et réaliser un fond
de décor.


23

19. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 16, caractérisé en ce que le marquage du décor
par tampographie est précédé par le dépôt d'une couche
d'apprêt pour améliorer l'état de surface du support du
décor ou favoriser d'adhérence du décor ou réaliser une
fond de décor.
20. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 16, caractérisé en ce que le marquage du décor
par tampographie est précédé par le dépôt d'une couche
d'apprêt pour améliorer l'état de surface du support du
décor et favoriser l'adhérence du décor ou réaliser une
fond de décor.
21. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 20, caractérisé en ce que le marquage du décor
par tampographie est précédé par le dépôt d'un fond de
décor.
22. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 21, caractérisé en ce que le vernis de la
couche de couverture (64) est constitué d'une ou plusieurs
résines synthétiques chargées de poudre de matériaux durs.
23. Jeton ou plaque selon la revendication 22, caractérisé
en ce que la poudre de matériaux durs est une poudre de
matériaux à base de silice.
24. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cation 1 à 23, caractérisé en ce que le vernis de la couche
de protection (64) est constitué d'une ou plusieurs résines
synthétiques chargées de particules de forme et de


24

granulométrie variables en matière plastique et minérale
pour donner un aspect granité à la surface de vernis et
augmenter le coefficient de frottement de la surface de
vernis.
25. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cation 1 à 23, caractérisé en ce que le vernis de la couche
de protection (64) est constitué d'une ou plusieurs résines
synthétiques chargées de particules de forme et de
granulométrie variables en matière plastique et minérale
pour donner un aspect granité à la surface de vernis ou
augmenter le coefficient de frottement de la surface de
vernis.
26. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cation 1 à 23, caractérisé en ce que le vernis de la couche
de protection (64) est constitué d'une ou plusieurs résines
synthétiques chargées de particules de forme et de
granulométrie variables en matière plastique ou minérale
pour donner un aspect granité à la surface de vernis et
augmenter le coefficient de frottement de la surface de
vernis.
27. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cation 1 à 23, caractérisé en ce que le vernis de la couche
de protection (64) est constitué d'une ou plusieurs résines
synthétiques chargées de particules de forme et de
granulométrie variables en matière plastique ou minérale
pour donner un aspect granité à la surface de vernis ou
augmenter le coefficient de frottement de la surface de
vernis.


25

28. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 27, caractérisé en ce que la pose de la couche
de vernis de protection (64) sur le décor est précédée
d'une opération de marquage d'un codage et d'une numéro-
tation par impression jet d'encre ou laser, marquage à
chaud ou tampographie par dessus le décor.
29. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 27, caractérisé en ce que la pose de la couche
de vernis de protection (64) sur le décor est précédée
d'une opération de marquage d'un codage ou d'une numéro-
tation par impression jet d'encre ou laser, marquage à
chaud ou tampographie par dessus le décor.
30. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 28 et 29, caractérisé en ce que la numérotation est
incrémentée.
31. Jeton ou plaque selon l'une quelconque des revendi-
cations 1 à 30, caractérisé en ce qu'au moins une face
(32,32') du jeton présente un bord à profil adouci et en ce
que ledit bord à profil adouci est marqué par tampographie
par la même opération de marquage de ladite face (32,32')
de façon à réaliser le marquage simultané d'au moins une
partie de la tranche du jeton ou de la plaque (30).
32. Jeton ou plaque caractérisé en ce qu'au moins une des
faces (32,32') du jeton ou plaque comporte un décor réalisé
par au moins une opération de tampographie, ladite face
(32,32') du jeton ou plaque présentant un bord à profil
adouci, et en ce que ledit bord à profil adouci est marqué
par tampographie par la même opération de marquage de


26

ladite face (32,32') de façon à réaliser le marquage
simultané d'au moins une partie de la tranche du jeton ou
de la plaque (30).
33. Jeton ou plaque selon la revendication 31 ou 32,
caractérisé en ce que le bord à profil adouci est un
chanfrein (34,34') ou arrondi.
34. Procédé de marquage d'au moins une des faces sensi-
blement planes d'un jeton ou plaque, comportant au moins
une cavité (56) à fond sensiblement plat (62), caractérisé
en ce qu'on procède au marquage d'un décor sur le fond de
la cavité par au moins une opération de tampographie à
l'encre puis à la pose en couverture dudit décor d'au moins
une couche de vernis de protection (64).
35. Procédé de marquage selon la revendication 34, carac-
térisé en ce que ladite couche de vernis de protection (64)
est déposée par tampographie, pulvérisation, trempage ou
dépôt à la goutte ou au rideau.
36. Procédé de marquage selon la revendication 34, carac-
térisé en ce qu'on procède au marquage du décor en partie
par tampographie d'une ou plusieurs couches de vernis
d'aspect visuel divers choisis parmi les vernis mat, vernis
brillant, vernis teinté, vernis irisé, vernis nacré, vernis
pailleté, vernis granité, vernis à vieillir et vernis à
craqueler.
37. Procédé de marquage selon la revendication 34, carac-
térisé en ce qu'on procède au marquage du décor par au
moins une opération de tampographie à l'encre avec la


27

réalisation d'un effet visuel ou d'un motif par au moins
une couche de vernis déposée par tampographie soit en
superficie du décor soit entre deux couches d'impression à
l'encre du décor.
38. Procédé de marquage selon la revendication 34, carac-
térisé en ce que le marquage du décor par tampographie est
précédé par le dépôt d'une couche d'apprêt.
39. Procédé de marquage selon la revendication 34, carac-
térisé en ce que le marquage du décor par tampographie est
précédé par le dépôt d'un fond de décor.
40. Procédé de marquage selon la revendication 39, carac-
térisé en ce que le fond de décor est d'un type hologramme.
41. Procédé de marquage d'au moins une des faces sensi-
blement planes d'un jeton ou plaque, caractérisé en ce
qu'on procède à la pose d'un décor, suivi du marquage d'un
codage et d'une numérotation, par impression, jet d'encre
ou laser, marquage à chaud ou tampographie par dessus le
décor, puis de la pose sur le décor et le codage d'au moins
une couche de vernis de couverture.
42. Procédé de marquage d'au moins une des faces sensi-
blement planes d'un jeton ou plaque, caractérisé en ce
qu'on procède à la pose d'un décor, suivi du marquage d'un
codage ou d'une numérotation par impression, jet d'encre ou
laser, marquage à chaud ou tampographie par dessus le
décor, puis de la pose sur le décor et le codage d'au moins
une couche de vernis de couverture.


28

43. Procédé de marquage selon l'une quelconque des reven-
dications 41 et 42, caractérisé en ce que le décor est de
type tampographié en fond de cavité ou hologramme.
44. Procédé de marquage selon l'une quelconque des reven-
dications 41 et 42, caractérisé en ce que la numérotation
est incrémentée.
45. Procédé de marquage d'au moins une des faces d'un
jeton ou plaque, présentant un bord à profil adouci
caractérisé en ce que ledit bord à profil adouci est marqué
par tampographie par la même opération de marquage de
ladite face (32,32') de façon à réaliser la marquage
simultané d'au moins une partie de la tranche du jeton ou
de la plaque (30).
46. Procédé de marquage selon la revendication 45, carac-
térisé en ce que le bord à profil adouci est un chanfrein
(34, 34') ou un arrondi.

Note: Descriptions are shown in the official language in which they were submitted.



WO 96/25066
PCTIF1t96100228
1
JETON DE JEU
ET PROCEDE DE MARQUAGE D'UN TEL JETON
La présente invention concerne des jetons de -jeu
' 5 également appelés jetons de casino. Par jeton de jeu on
entend tout élément utilisable en salle de jeux et
' représentant une valeur nominale prédéterminée ou non,
que ce soit un jeton- proprement dit en forme de disque
ou une plaque de jeu en génëral représentative d'un
1o enjeu élevé. Ces jetons sont classés en deux familles
selon le type de jeux pour lesquels ils sont utilisés,
jetons "français ou européens" et jetons "américaine",
tous ces jetons étant avec ou sans valeur prédéterminée.
D'une façon générale ces jetons sont fabriqués en
15 matière-plastique rigide et résistante à 1a salissure et
aux rayures.
Les jetons de jeu font d'une façon quasi-systématique
l'objet d'un décor par marquage sur leurs faces et/ou
20 tranches et qui, selon les utilisations futures des
jetons, peut aller- du plus simple au plus complexe. Pour
la suite de l'exposé, le terme décor s'étend dans son'
sens le- plus large et comprend notamment tout dessin,
signe, marque et- caractère (par- exemple lettres et
3= chiffres) susceptible de représentation graphique et/ou
d'effet visuel. D'une façon plus précise le décor des
jetons est susceptible de remplir au moins une des
fonctions multiples présentées rapidement ci-après:
i) une fonction d'identification du casino et/ou de
30 la table de jeu et/ou du joueur;
ü) une fonction d'ident'_=ication de la valeur
représentée par le jeton;
' ü i) une -fonction de décoration à caractère esthétique
et/ou de support publici~aire; et
35 iv) une ~onction de sécurité contré les risques de
fabrication et/ou de reproduction frauduleuse.


R'O 96/25066 PCTYFIt96100228
2
En ce qui concerne lé marquage proprement dit, il xst
possible de distinguée le marquage en épaisseur ou en
volume (par exemple marquage dans 1a masse avec- ou sans
insert, gravure, etc.), du marqûage d'une surface (par
exemple impression par sérigrâphie mono ou multichrome).
L'invention concerne plus particuliêrement le marquage
de surface, étant entendu qûe le marquage de surface
peut être réalisé sur une surface à l'intérieur même du
jeton (par exemple pour les jetons et plaques
"européens" réalisés en feuilles de matiêre- plastique
laminëes).
Parmi les technïques de marquage de surface pour jetons
de jeu, on connaft le marquage à chaud utilisé le plus
souvent pour des décorations simples et monochromes.
Dans cette technique, un ruban encreur porteur d'une
encre de couleur prédéterminêe est disposé sur une face
du jeton, le marquage étant réalisé par un poinçon chaud
porteur dû motif de décoration. Cette technique très
limitëe du fait de la monochromie des rubans et de la
faible complexité des visuels réalisables par poinçon,
ne peut être utilisée que sur lés objets plans (sans
relief) sous peïne.dé marquage inçomplet-sur les jetons.
On note de plus des coflts -d'autillageélevés et des - -
délais de~ fabrïcatïon -assez Longs, çette teçhnique ne -
permettant pas I'utilisatitn d'encre révélable -sous .
U.V..
On- utn.lise également pour Ie marquage des jetons une
technique plus perfo;-mahte'dite de "sublimation". Selon -
cette technique, on dëpos-e sur-ïs jeton un transfert sur
leçuel a été rëalisé 1é décor (gui peut --être
multicolore). Sous l'action âe Ia chaleur, l'encre âu
transfert est sublimée pour venir -se déposer sur ïa
surface éxterne du jeton et- migrer dans- Ia -matière sur .
une profohdeur dé quelques dizaines_de microns.



R'O 96125066 L 7 PCTIFR96/00228
3
Cette technique àonne de meilleurs rësultats que 1a
précédente mais souffre de limitations importantes,
notamment en ce qui concerne:
-la nécessité de réaliser la sublimation sur un support
plastique de cbuleur blanche pour éviter 1a dénaturation
des couleurs sublimées,
-l'impossibilité d'utiliser des encres métallisées (or,
argent),
-l'impossibilité de sublimer la couleur blanche,
-l'impossibilité d'utiliser des impressions brillantes
sur tout le support, et
-1a grande difficulté d'obtention de coloris vifs.
De plus cette technique reste onéreuse.
Une autre technique également utilisée pour-le marquage
de surface des jetons de jeu consiste à imprimer un
décor (par exemple par sérigraphie) sur la face interne
d'une plaquette de matière plastique transparente ou
translucide, lisse ou granitée (par exemple en
polycarbonate) qui est ensuite collée dans le fond d'une
cavité correspondante prévue sur une face du jeton.
Toutefois cette technique est également assez onéreuse
et n'est pas entièrement satisfaisante au niveau du
risque de substitution frauduleuse de la plaquette
marquée. Elle est ëgalement sensible aux salissures qui -
s'introduisent sous la plaque~te -ou dans l'interstice
plaquette/jeton.
ïl résulte de c2 qûi précëde cr~'il existe un besoin pour
un nouveau procédé âe marquage -des jetons de jeu qui
élimine ou réduit sensiblement les limitations et autres
inconvénients des procédés prësentés ci-dessus. De plus
la décoration finale du jeton toit en général présenter
une bonne capacitë de résista: ce à l'usure pour tenir
compte des conditions d'utilisation souvent sévères d'un
jeton de jeu, en raison notamment des fréquentes
manipulations des jetons de casino sur les tables de jeu


i CA 02187673 2001-06-29
4
ou lors des opérations de comptage, de tri ou de lavage des
jetons.
La présente invention vise, un jeton ou. plaque comportant
une face sensiblement plane présentant une cavité â fond
sensiblement plat, caractérisé en ce que ledit fond porte
un décor réalisé par au moins une opération de tampographie
à l'encre et recouvert d'au moins une couche de vernis de
protection.
La présente invention vise aussi, un jeton ou plaque
caractérisé en ce qu'au moins une des faces du jeton
comporte un décor réalisé par au moins une opération de
tampographie, ladite face du jeton présentant un bord à
profil adouci, et en ce que ledit bord à profil adouci est
marqué par tampographie par la même opération de marquage
de ladite face de façon à réaliser le marquage simultané
d'au moins une partie de la tranche du jeton ou de la
plaque.
Outre son caractère économique certain, le marquage des
jetons de jeux par tampographie se révèle très facilement
adaptable aux divers types de jetons à marquer en
particulier les jetons en relief (grâce à la faculté de
déformations du tampon), notamment pour les jetons
"européens" dont certains présentent des crans de moulage.
Le marquage pleine face s'en trouve facilité. La
tampographie permet également le marquage direct sur la
tranche du jeton (par exemple le marquage d'un code barre),
ce qui aujourd'hui ne peut être obtenu par les autres
marquages de surface cités ci-avant.


a CA 02187673 2001-06-29
De plus l'association de vernis au dêcor permet d'obtenir
des effets visuels et/ou d'assurer la protection physique
nécessaire du décor. De préférence, comme expliqué en
détails ci-après l'association de la couche de vernis au
décor est réalisée de plusieurs façons: i) en disposant la
couche de vérnis en-couverture externe du dêcor; ii) én
disposant la couche de vernis de façon interne au décor,
iii) en réalisant le décor à partir d'un mélange
d'encre / vernis. En particulier parmi les avantages
procurés par le dépôt d'un vernis de couvertilre, on peut
citer une meilleure résistance à l' usure et aux rayures et
une bonne protection contre les falsifications.
Avantageusement, la couche superficielle du décor (encre ou
vernis) présente des propriétés anti-adhésives pour
prévenir d'un surmenage frauduleux.
De préférence, selon un premier mode de réalisation de
l'invention , le décor par tampographie est réalisé en
multichromie notamment avec des encres plus ou moins
transparentes. Comme il apparaîtra dans la description ci-
aprês; l'image finale en couleurs du décor obtenu par
tampographie est constituêe de la complêmentarité d'images
monochromes, chacune de ces images intermédiaires
monochromes étant gravée sur des clichés. Après encrage des
clichés, un tampon vient récupérer l'encre de ces clichés
par pression, pour la déposer entièrement par pression sur
le jeton à marquer. Avantageusement le marquage du décor
par tampographie est précêdé par le dépôt, éventuellement
par tampographie, d'une couche d'apprêt pour améliorer
l'état de surface du support du décor tampographié.


CA 02187673 2001-06-29
6
De prêférence, selon une variante de l'invention également
avantageuse du point de vue de la sécurité, le décor obtenu
par tampographie est réalisé avec au moins une encre ou un
vernis révélable sous rayonnement ultraviolet.
De préférence, selon une autre variante le de'cor obtenu par
tampographie est réalisé avec au moins une couche d'un
mélange encre / vernis. Cette caractéristique permet entre
autres d'obtenir un marquage plus brillant et de durcir la
couche formant le décor.
De préférence, selon encore une autre variante, le marquage
du décor est obtenu par au moins une opération de
tampographie à l'encre avec la réalisation d'un effet
visuel ou d'un motif par au moins une couche de vernis
déposée par tampographie soit en superficié du marquage
soit entre deux couches d'impression de ce dernier. Le
motif peut être déposé sur tout (par exemple un damier) ou
partie du décor (marquage du nom du casino avec un vernis
plus ou moins brillant et/ou rêvélable sous U.V.).
De préférence, selon encore une autre variante, le décor
obtenu par tampographie est rêalisé en partie par une ou
plusieurs couches de vernis d'aspect visuel divers choisis
parmi les vernis mat, vernis brillant, vernis teinté,
vernis irisé, vernis nacré, vernis pailleté, vernis
granité, vernis à vieillir et vernis à craqueler. Cette
technique permet d'obtenir un aspect visuel particulier
pour le décor et offre une bonne protection contre les
reproductions frauduleuses.


CA 02187673 2001-06-29
De prêférence, selon un autre mode de réalisation de
l'invention, au moins une face du jetbn présente un bord à
profil adouci, tel qu'un chanfrein ou un arrondi, le bord à
profil adouci étant marqué par tampographie par la même
opération de marquage de la face de façon à réaliser un
marquagé simultané au moins partiel de la tranche du jeton.
Grâce à cet agencement, il est possible de marquer les deux
face et la tranche du jeton en deux opérations au lieu de
trois.
De prêférence, selon encore un autre mode de réalisation de
l'invention, au moins une des faces du jeton du type à
faces sensiblement planes comporte au moins une cavité à
fond sensiblement plat portant tout ou partie du décor
réalisé par tampographie. Avantageusement, la partie
externe du bord de la cavité comporte un chanfrein limitant
le dépôt de l'accrochage de salissures sur la partie
centrale du jeton et facilitant le marquage de la
périphérie de la cavité par le tampon encreur.
De préférence; selon un autre mode de réalisation de
l'invention la couche de vernis associée au décor est
déposée en couverture dudit décor obtenu par tampographie
et présente une épaisseur au moins égale à 20 gym. De
préférence la couche de vernis de couverture présente une
épaisseur comprise entre 50 et 100 ~.m assurant ainsi au
décor une couche protectrice de haute résistance mécanique.
De façon pratique la couche de vernis de couverture est
déposée sur ledit décor par pulvérisation, trempage ou
dépôt à la goutte ou au rideau.


CA 02187673 2001-06-29
Ö
De préfêrence, selon une variante, le vernis de la couche
de couverture est constituê d'une ou plusieurs résines
synthétiques chargées .de poudre de matêriaux durs par
exemple de matériaux à base de silice. Selon une autre
variante le vernis de la couche de couverture est constitué
d'une ou plusieurs résines synthétiques chargées de
matériaux conférant au vernis de propriétés antidérapantes,
par exemple des matériaux â base d'élastomère ou de cire.
De préférence, selon encore une variante de l'invention la
pose de la couche de vernis de couverture sur le décor est
précédée d'une opération de codage et/ou numêrotation du
jeton, incrémentêe ou non, par impression jet d'encre ou
laser, marquage à chaud ou tampographie par dessus le
décor.
La présente invention vise aussi un procédé de marquage
d'au moins une des faces sensiblement planes d'un jeton ou
plaque, comportant au moins une cavité â fond sensiblement
plat, caractêrisé en ce qu'on procêde au marquage d'un
décor sur le fond de la cavité par au moins une opération
de tampographie à l'encre puis à la pose en couverture
dudit décor d'au moins une couche de vernis de protection.
La présente invention vise aussi un procêdê de marquage
d'au moins une des faces sensiblement planes d'un jeton ou
plaque, caractérisé én ce qu'on procède à la pose d'un
décor, suivi du marquage d'un codage et d'une numérotation,
par impression, jet d'encre ou laser, marquage à chaud ou
tampographie par dessus le décor, puis de la pose sur le
décor et le codage d-'au moins une couche de vernis de
couverture.


CA 02187673 2001-06-29
8a
La présente invention vise aussi un procédé de marquage
d' au moins une des faces sensiblement .planes d' un j eton ou
plaque, caractérisé en ce qu'on procède à la pose d'un
décor, suivi du marquage d' un codage ou d' une numérotation
par impression, jet d'encre ou laser, marquage à chaud ou
tampographie par dessus le décor, puis de la pose sur le
décor et le codage d'au moins une couche de vernis de
couverture.
La présent invention vise aussi un procédé de marquage d'au
moins une des faces d'un jeton ou plaque, prêsentant un
bord à profil adouci caractérisé en ce que ledit bord à
profil adouci est marqué par tampographie par la même
opération de marquage de ladite face de façon à réaliser la
marquage simultané d'au moins une partie de la tranche du
jeton ou de la plaque.
De préférence, plus particulièrement, selon un mode de mise
en oeuvre particulier de l'invention on procède au marquage
d'au moins une des faces ou de la tranche d'un jeton de jeu
ou dispositif analogue par marquage d'un décor par au moins
une opération de tampographie à l'encre en association â la
pose d'au moins une couche de vernis.
De préférence, selon une variante du procédé selon
l'invention, on procède au marquage du décor par au moins
une opération de tampographie à l'encre puis à la
couverture dudit décor par au moins une couche de vernis
déposée par tampographie, pulvërisation,~ trempage ou dépôt
à la goutte ou au rideau.


CA 02187673 2001-06-29
8b
De préférence, selon une autre variante on procède au
marquage du décor par au moins une opération de
tampographie d'un mélange encre / vernis.
De préférence, selon encore une autre variante on procède
au marquage d'un décor en partie par tampographie d'une ou
plusieurs couche de vernis d'aspect visuel divers choisis
parmi les vernis mat, vernis brillant, vernis teinté,
vernis irisé, vernis nacré, vernis pailleté, vernis
granité, vernis à vieillir et vernis â craqueler.
De préférence, selon encore une autre variante on procède
au marquage d'un décor par au moins une opération de
tampographie à l'encre avec la réalisation d'un effet
visuel ou d'un motif par au moins une couche de vernis
déposée par tampographie soit en superficie du décor soit
entre deux couches d'impression à l'encre du dêcor.
De préférence, outre les jetons de jeu, l'invention est
applicable à des dispositifs analogues dans leurs
structures, leurs finalités et leurs conditions
d'utilisation tels que jetons de prépaiement, jetons et/ou
plaques d'accès contremarques, etc...
D'autres caractéristiques et avantages de la présente
invention apparaîtront à la lecture de la description qui
va suivre en réfêrence aux dessins ci-joints dans lesquels:
- la figure 1 représente le schéma de principe d'une
installation de tampographie permettant la mise en
oeuvre de l'invention;


CA 02187673 2001-06-29
8C
- les figures 2a et 2b reprêsentent une opération de
marquage par tampographie d'un jeton de jeu selon
l'invention à bord chanfreiné, respectivement avant



R'O 96/25066 ~ ' ~ ~ ~ ~ ~ PCTlFR96l00228
9
marquage (figure 2a) et pendant le marquage montrant
le tampon comprimé (figure 2b); et
- les figures 3a, 3b, 3c reprësentent les sections
diamétrales de trois jetons à insert métal (jetons
"américains'), en particulier la figure 3a concerne
un jeton connu à pastille imprimée, et les figures 3b
et 3c concernent deux variantes de jetons marqués par
tampographie selon 1-'invention.
La mise en oeuvre du marquage par tampographie d'au
moins une des faces d'un jeton de jeu est susceptible
d'être réalisée par divers types de machines ou
installations. A titre d'exemple non limitatif la figure
1 illustre le principe d'une telle installation de mise
en oeuvre de l'invention.
Si l'on considère la figure 1, la référence 10
représente un bâti horizontal sur lequel se déplace
selon un mouvement pas-à-pas un ruban dont chaque
section 12 est pourvue d'une alvéole 14 destinée â
recevoir un jeton à marquer 16 (la face à marquer
dépassant très légèrementde la surface de la section 12-
du ruban). A titre d'exemple non limitatif, le jeton 16
à faces planes est réalisé par ïnjection de matière-
plastique. Dans certaines installations non représentées
le ruban à sections 12 est remplacé par un plateau
tournant ou carrousel. Les jetons 16 passent
successivement devant un tampon encreur 18 déplaçable
selon-des mouvements verticaux alternatifs. Le tampon 18
Lrésente une tête.déformable 19 en matériau synthétique
(matériau siliconé), en l'espèce à bout conique. Un
porte-cliché 20 est également susceptible de mouvements
alternatifs entre la verticale du tampon 18 (position
20) et la verticale d'un réservoir d'encre 22 (position
20'). L'opération de tampographie proprement dite est
réalisée de la façon suivante. Après encrage du cliché
(position 20') le porte-cliché est déplacé dans la

218~6î'~ __
WO 96125066 PCf/FR9610Q228
position 2b. jInpremier mouvement vertical descendant du
tampon 18 permet de récupërer-l'encre (ou 1e vernis)-par
simple pression_ Aprés remontée du tampon 18 et retrait
du porte-cliché (vers la position 20'),1etampon IS
5 subit un second mouvement vertical descendant pour
déposer l'encre (ou le vernis) par simple pression-sur
la face en vis-à-vis du jeton 16 à marquer.- On réalise
ainsi le marquage d'une image (finale ou intermédiaire)
monochrome.
Sans sortir du cadre de l'invention, d'autres
installations utilisent ün pbrte-cliché fixeau niveau
de l'encrier, et un tampon coulissant pour aller frapper
l'encrier et - susceptible d'un second mouvement
alternatif vertical pour all$r marquer le produit. De
méme, on utilise des encriers=de tampographie ouverts ou
fermés (dans ce cas pour limiter le séchage des encres
et des vernis).
Pour la multichromie, l'image finale du décor est
constituée par complémentârité et/ou superposition
d'images en--une seule couleur, chacune de ces images
intermédiaires étant gravée sur des-clichés distincts.
On utilise pour le marquage multichrome soit plusieurs
porte-clichés mobiles soit une série d'.unités.. de .
tampographie monochrome. Les ëncres sont en général très -
fluides, avec un cértain caractère da transparence et
capables de sécher rapïdement pour permettre --une
opération -suivante de marquage- dans une auge couleur -
sans risque âë mélange dës ~mpreSsiôns -successives de -
couleurs différentes (de l'orâre de. 2 secondes entre
deux marquages).
Les encres utilisëes sont de multiples couleurs: par -
exemple bleu, vert, rouge et noir pour.la quadrichromie. '
On utilise également-dés=-ëhcrës-ïnétallïséës par exëmple,


2187~i3
R'O 96125066 PCTlFR96l00228
11
gris métallisé, pour donner des éffets spéciaux sur
l'image: effet moiré, irisé, nacré, etc.. .
Selon une variante de l'invention on associe au dcor


une couche de vernis en ralisant le dcor par


tampographie avec au moins un couche de mlange


encre/vernis permettant ainsi d'obtenir un dcor


brillant et/ou plus rsistant l'usure. Selon une autre


variante de l'invention on ralise par tampographie de


l0 vernis des motifs mat/brillant (par exemples des fonds


pleins tels que des damiers ou des inscriptions telles


que le nom du casino, la valeur du jeton, etc.) trs


difficiles reproduire par photo (donc trs


scuritaires). Ces motifs sont raliss par le dp&t par


tampographie d'une ou plusieurs couches de vernis soit


en superficie soit entre deux couches d'impression du


dcor poses par tampographie l'encre. Toujours dans


le cadre de l'invention, on ralise en association avec


la tampographie l'encre une partie du dcor par


tampographied'une ou plusieurs couches de vernis


d'aspect visuel divers (et ventuellement diffrents)


choisis parmi les vernis mat, vernis brillant, vernis


nacr, vernis teint, vernis iris, vernis granit,


vernis paillet, vernis viellir et vernis craqueler.


Cette dernire technique modifie l'aspect visuel du


dcor et permet de renre le dcor encore plus complexe.


Bien entendu la tampographie -permet l'utilisation de
trames sur les clichés, ce- qui- est très apprécié pour
l'impression de décor du t~pé "photographie". Par
rapport à lasublimation et mê~te- à la sérigraphie où la
finesse des trames est limité=_ par des problèmes de
compatibilité entre les trames des écrans et les trames
des clichës, ïa tampographi> -permet sans difficulté
particulière l'utilisation de trames de grande finesse,
supérieure â 150 points/pouce, ce qui accroît, outre la
qualité du décor, -1e caractère sécuritaire du jeton, en

WO 96125066 PGT1FR96100228
12
effet la difficulté de reproduction (notamment pour les
reproductions non-autorisées) croit avec-la finesse de
la trame.
Selon un mode de réalisation avantageux de l'invention
le décor obtenu par tampographie, avec au moins une
opération de tampographie -à_ l'encre, est protégé par
recouvrement d'une nappe de vernis de -protection, tel
qu'un vernis transparent par exemple mat, -satiné ou
brillant. En pratique on dépose par tampographie, par
pulvérisation, par trempage, par dép&t à la goutte ou au
rideau au moins une couche de vernis de protection d'une
épaisseur au moins égale â 20 gym. De ,préférence la
couche de vernis de couverture présente une.épaisseur -
comprise entre 50 et 100 ~Cm pour assurer =une bonne -
résistance â l'usure et â la salissure- Le-_ciëp8t par
trempage, pulvérisation ou au -rideau est bien adapté à
la couverture d'un décor s'étendant sur une pleine face
d'un jeton (voir par exemple=les jetons â faces planes
16 dits à décor !'pleine face" [en anglais "full face"]
et les jetons 30) tandis que le--dépc3t -z 1a goutte- est
bien adapté à la couvértùre -d'un-décor tampographié en -
fond de cavité (voir- par exemple 1e jéton- â cavités
illustré â la figure 3b).-
D'une façon générale- les -vernis de couverturë procurent
une protection d'une dureté au moins équivalente à celle
du matériau plastiaue utilisë pou= le jéton (éh'tre 70 et
85 en- dureté Shore D éauivalen = au -haut du niveau 2 de
'-'échelle- de MOHS [échell=_ des minéralogistesl).
Toutefois-des-duretés supërië~~res peuvent étre, obtenues
avec des - vernis polyuréthanes etJou acryliques
durcissables aux rayons W -cu des vernis çonstitués
d'une ou plusïeurs résines- synthétiques chargées de
3s poudre de matérîaux durs par exemple da matériaux â base - - '
de silice. -A l'inverse, cer-tains vernis de .couverture
sont constitués d'une ou plusieurs résines synthétiques

21~~<73
WO 96125066 PC'f/FR96l00228
13
chargées de matériaux conférant au vernis des propriétés
antidérapantes, par exemple des matériaux à base
d'élastomère ou de cire. De plus le marquage peut
recevoir un revêtement "asti-adhérence" à l'aide
d'encres et vernis silicosés ou fluorés (PTFE) pour
éviter les surimpressions et/ou falsifications du décor.
Y
Selon une variante de l'invention, la pose du vernis de
couverture sur le décor du jeton est précédée d'une
opération de marquage d'un codage et/ou d'une
numérotation, incrémentée ou non, par impression jet
d'encre ou laser, marquage à chaud ou par tampographie
par dessus le décor, ce dernier pouvant âtre obtenu par
tout procédé approprié (notamment décor de type
tampographié ou hologramme). D'une façon pratique i1 est
possible marquer directement sur le décor un codage (par
exEmple un code barre) ou un numéro de lot et/ou de
série selon la demande du casino utilisateur (ce numéro
pouvant à l'occasion être incrémenté). Ce codage et/ou
cette numérotation peuvent rester discrets par
l'utilisation d'encre révélable aux rayons UV.
De méme pour encore accroître le caractère sécuritaire
des marquages, certaines encres (ou vernis) utilisée en
2S tampograhie- -pour le décor r$çoivent des pigments
susceptibles de se révéler sous rayonnemént ultraviolet.
De plus, Ia tenue du décor obtenu par tampographie peut
être améliorée par âiverses techniques avant ou après
marauage ét adaptées au matériàu support du décôr du
jeton (matière synthétique, métal de l'insert central,
etc.), par exemple: avant marquage par traitement
mécanique (sablage), traitement chimique (acide), par
traitement physique (effet CORONA, flammage), après
3. marquage par traitement, thermique, séchage, rayonnement
(infrarouge ou U.V.), ou par l'utilisation d'encres
polymérisables ou sublimables (avec un effet de

R'O 96/25066 218 ~ ~ ~ J p~/~96/00228
14
pénétration dans la màsse du -matériau plastique). Dans
certains cas (marquage en fond de cavité, marquage sur
une surface guillochée, rattrapage de planéité, etc..)
il est intéressant de faire--précéder 1e marquage par
tampographie par le dépôt, -notamment-par tampographie,
d'une couche d'apprêt pour supprimer les défauts de
surface (rugosité, manque d'homogénéité, de couleur)..du
support du décor et/ou favoriser -l'adhérence du dëcor-
aur 1e jeton et/ou réaliser uri fond de décor.. .
Ainsi donc la tampographie permet d'obtenir-un marquage
des jetons -de borna qualité avec une grande complexitë
du décor (notamment en tirant profit de la transparence
des encres et de l'aspect mat/brillant des vernis) et la
possibilité d'opérations sécuritaires supplémentaires,
tout ceci â l'aide du même outillage de base, l'unité de
tampographie. Cette particularité, les faibles co4ts
d'outillage, la flexibilité de - la technique et les
grandes cadences obtenues par cette méthode d'impression
(jusqu'à 3000 -jetons/heure)--en font une méthode de
marquage des j etons de j eu -très économique. Comme déj à
mentionné ci-avant, le décor par tampographie entrant
dans le -càdre de la préserite invention, peut étre- du
p7.us simple au plus complexe. et constitué de dessïns,
signes, marques, caraçtères,." lettre_s,-- chiffres, codes
barres etc_., tous susceptibles de -.représentation
graphique pris individuellement ou en .combinaison. Bien
entendu â ce décor par tampographie peuvent sans sortir
du cadre de l'invention s'ajouter ouse -superposer des
signes obtenus par exemple par un marquage dans la masse
de jetons (notamment par injections multiples
hétérochromes) ou gar gravure-
Une autre propriété très int~essante de la tampographie
pour les jetons de jeu résulte de son aptitude au
marquage d'objets présentant._un certain relief du fait
de la défnrmatibh des typons.- D'une façon générale--les
faces de. jetons de .-jeu- sont sensiblement planes



WO 96/25066 ~ ~ ~ ~ ~ ~ j pCTlFR96l00228
éventuellement pourvues d'un léger relief (côtes,
grawre, crans de moulage, etc.). I1 est ainsi possible
de marquer ces jetons à relief sur leurs faces entières
et ce, en fin de fabrication des jetons (sans risque de
5 déformation ou de dégradation du décor). Cette propriété
est également utilisée pour faciliter le marquage de la
tranche des jetons.
D'une faon classique, le marquage complet d'un jeton


10 est ralis en trois impressions (une par face et une


pour la tranche du jeton): Dans le cadre de l'invention


aprs impression par tampographie des faces comme dcrit


ci-dessus, l'impression de 1a tranche est obtenue par


marquage latral l'aide d'un tampon rotatif (ou d'un


15 tampon-rouleau rotatif en cas de marquage simultan de


plusieurs jetons disposs en pil). Toutefois, toujours


dans le cadre de l'invention, il s'est avr possible de


raliser par tampographie un-marquage complet du jeton


en deux oprations. Pour ce faire, le bord d'au moins


une face du jeton est modifi (par rapport au bord droit


habituel) pour prsenter- un profil adouci, tel qu'un


chanfrein ou un arrondi. Les figures 2a et 2b illustrent


le marquage d'un jeton 30 ( titre d'exemple non


limitatif, ralis en matire plastique injecte) dont


les deux facs 32, 32' sensiblement planes prsentent


chacune un -chanfrein priphrique 34, -34' (selon un


angle d'environ 60 avec la face-correspondante), le


peton tant par ailleurs symtrique par rapport au plan


_crizontal PP' parallle aux faces 32, 32'. Comme on


peut 1e constater sur les figures 2a et 2b, la


profondeur de l'alvole 36 du ruban-prteur du jeton 38


est lgrement infrieure (de quelques 1/l0me de mm)



_a demi-paisseur du jeton 30, permettant ainsi


l'e-ncrage total du chanfrein conique 34, lorsque la tte-


dfrmable 42 du tampon 40 est comprime (avec lger


passement du rebord 44 de la tte 42 au-del du plan


mdian PP'). Ainsi donc, chaque opration d!impression




WO 96125066 L ~ ~ ~ ~ ~ J PCTlFR96100228
lfi
permet 1e marquage d'une face.et d'une demi-tranche du
jeton.
Outre le marquage des jetons â faces planes, -notamment
exemple les jetons à décor ''pleine -face" 1!invention
concerne également le marquage de jetons dont les faces
sensiblement planes présentent chacune une cavité
centrale, le plus souvent circulaire, d'une profondeur
de quélques dixiémes de millimêtre par exemple les
jetons monoblocs injectés ou les jetons obtenus, par
injections successives de matières plastiques de
couleurs différentes -pour obtenir un premier décor
multicolore dans la masse du jeton (par exemple
surmoulage d'une- couronne périphérique sur - une âme
IS médiane sensiblement plane- obtenue en première
injection). D'une façon gênérale le marquage par
tampographie (et la couverture de protection par vernis
ou plaquette) de ces jetons â cavités sans insert est
très proche sinon identique au marquage par tampographie
décrit en détails-ci-après dans le cadre du marquage des
jetons à cavités avec insert..
Toujours dans le cadre -de l.ivention, la tampographie
est utilisée pour le marquage de jetons â insert (dont
les faces présentent chacun une oavïté centrale) et
correspondant â l'appellation jeton "américain". La
figure 3a représente une section diamétrale (avec
agrandissement dans Ie sens- de 1'épaïsseur pour- la
clarté du dessin) d'un jeton 5D _-aujourd'hui - en
fabrication. Le- jeton connL 50 est principalement
constituë d'une couronne annulaire 52 en matière
plastique surmoulée -(de pré~érençe ABS~ polystyrëne,
PMMA) sur un insert central en forme,de disque- et
formant lest 54par exemple en métal (notamment acier ou
laiton) pour-- définir de chaque c8té du disque un
évidement ou cavité- circulaire 5fi de faible -profondeur - _~ ..
(en gênëral comprise entre.-0,25 et 0,5 mm). Le jeton



R'O 96125066 ~ ) ~ ~ 5 7 ~ PCTIFR96100228
17
cornu 50 est terminé par la mise en place de dew~-
étiquettes adhésives 58, 58' de préférence en
polycarbonate dont la face interne porte un décor visuel
imprimé par sérigraphie. On peut remarquer sur la figure
3a que l'épaisseur des étiquettes est légèrement
inférieure à la profondeur de la cavité 56 polir éviter
les rayures et la dégradation du décor. I1 est à
remarquer que dans ce type de j eton la couronne 52 est
très souvent réalisée par injections successives de
matières plastiques de couleurs distinctes dans des
empreintes de formes intermédiaires variées pour obtenir
des motifs multicolores (de 2 à 5 couleurs) dans la
masse méme de la matière injectée. I1 en résulte que le
marquage superficiel intéresse principalement la partie
centrale du jeton.
Si l'on considère les figures 3b et 3c, les jetons 60 et
70 présentent la même structure- de base à faces
sensiblement planes avec une couronne annulaire 52
surmoulée sur un insert 54 formant lest pour définir une
cavité centrale 56 de profondeur- faible mais variable,
par exemple de l'ordre de 0,25 mm pour-le jeton 60 ou de
l'ordre de 0,50 mm pour le jeton 70. Dans un double
souci d'économie et de sécurité accrue, on -procède dans
deux variantes de jetons selon de l'invention, les
jetons 60 et 70, au marquage par tampographie (à l'encre
et éventuellement au vernis) sur le fond 62 en gënëral
sensiblément plat âe la cav't~ 56. Le marquage est
réa'_isé soit sur le métal soï~ du matériau plasticrue en
cas d'insert plastique (éventuellement après 1a pose
d'une couched'apprêt améliorant l'état de surface du
fcnd 62). Avantageusement le décor ainsi obtenu est
protégé soit- par une ou plusieurs couches 64 de vernis
transparent de couverture (jeton 60 - figure 3b) soit
par une pastille ou plaquette adhésive.65 (non imprimée)
en matière plastique résistante et- transparente, par
exemple en polycarbonate ou en -polyester, disposëe sur

218761
W0 96125066 - P~~6100228
18
le décor b3 éventuellement protégé d'un -vernis jjeton 70
- figure 3c). Dans la pratique l'option vernis (sans
plaquettes) donne de-meilleurs-rêsultats du point de vue
co4t de fabrication, sécurité, résistance mécanique et
résistance à l'usure (cas du jeton 60). De plus en
utilisant une nappe de vernis de couverture d'épaisseur ,
convenable (entre 50 et 100 um) , par exemple une nappe
obtenue par une couche de vernis dêposée à la goutte sur
le décor dans la cavité, ét/ou des vernis durs ou
renforcés, on obtient une résistance à l'usure au moins
équivalente à celle obtenue avec des plaquettes.
Dans le cas-où 1e jeton présente une cavité relativement
profonde (de l' ordre de 0, 50 -mm) , par exemple pour les
I5 jetons â plaquettes, il est de plus avantageux pour
assurer un encrage correct par le tampon de la zone
périphêrique du fond 62 de la cavité 56 de réaliser un
chanfrein 68 sur 1!extérieur. du bord- droit 66 de la
cavité 56, la face externe de la plaquette 65 après
montage de -cette dernière venant sensiblement â la
hauteur de la base du chanfreïn 68 comme illustré sur 1a
figure 3c. De façon optionnelle, il est également prévu
de modifier 1a forme du tampon pour adapter ce dernier à
la forme et la profondeur de 1a cavité.
On comprendra aisément que le dêcor obtenu par
tampographie est, une fois revêtu de sa protection par
vernis, très difficile à modïfier ou,à faire dïsparaître
crue ce soit pour un jeton -à cavités -(par exemple un
jeton "américain" 60- iliu5tré=à la figure 3b ou-un-jeton
â cavitës sans insert) ou un jeton-plat à décor "pleine .
face" (par exemple le jeton 15 ou le jeton 30). I1-est
également possihle par l'utilisation de -vernis- de
couverture chargés de matériaux divers de faire varier
l'état de-surface du vernis (donc du jeton), son aspect
visuel et/ou son touché. En plus des exemples cités ci-
avant, le-vernis de. la couche de couverture. peut être


WO 96/25066 ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ PCTIFR96100228
19
constitué d'une ou plusieurs résines synthétiques
chargées de particules de forme et de granulométrie
variables -en matiëre plastique et/ou minérale pour
donner un aspect granité.à la surface de vernis et/ou
augmenter le coefficient de frottement de cette
dernière.
Parmi les procédés de mise en oeuvre de l'invention, on
procède à 1a pose d'un décor sur le jeton, notamment un
dëcor du type tampographié ou hologramme, puis à la pose
sur le décor d'au moins une couche de vernis de
IS
ao
couverture. A titre de variante, on procède à la pose
d'un décor sur le jeton, notamment un décor du type
tampographié ou hologramme, suivi du marquage d'un
codage et/ou d'une numérotation, incrémentée ou non, par
impression jet d'encre ou laser, marquage à chaud ou
tampographie par dessus le décor, puis de la pose aur le
décor et le codage d'au moins une couche de vernis de
couverture.

A single figure which represents the drawing illustrating the invention.

For a clearer understanding of the status of the application/patent presented on this page, the site Disclaimer , as well as the definitions for Patent , Administrative Status , Maintenance Fee  and Payment History  should be consulted.

Admin Status

Title Date
Forecasted Issue Date 2005-04-19
(86) PCT Filing Date 1996-02-13
(87) PCT Publication Date 1996-08-22
(85) National Entry 1996-10-10
Examination Requested 2001-05-14
(45) Issued 2005-04-19
Lapsed 2013-02-13

Abandonment History

There is no abandonment history.

Payment History

Fee Type Anniversary Year Due Date Amount Paid Paid Date
Application Fee $0.00 1996-10-10
Registration of a document - section 124 $0.00 1997-01-23
Maintenance Fee - Application - New Act 2 1998-02-13 $100.00 1998-02-05
Maintenance Fee - Application - New Act 3 1999-02-15 $100.00 1999-02-03
Maintenance Fee - Application - New Act 4 2000-02-14 $100.00 2000-01-14
Maintenance Fee - Application - New Act 5 2001-02-13 $150.00 2001-01-18
Request for Examination $400.00 2001-05-14
Maintenance Fee - Application - New Act 6 2002-02-13 $150.00 2002-01-22
Maintenance Fee - Application - New Act 7 2003-02-13 $150.00 2003-01-20
Maintenance Fee - Application - New Act 8 2004-02-13 $200.00 2004-01-19
Registration of a document - section 124 $100.00 2004-11-29
Final Fee $300.00 2004-12-20
Maintenance Fee - Application - New Act 9 2005-02-14 $200.00 2005-01-19
Maintenance Fee - Patent - New Act 10 2006-02-13 $250.00 2006-01-20
Maintenance Fee - Patent - New Act 11 2007-02-13 $250.00 2007-01-22
Maintenance Fee - Patent - New Act 12 2008-02-13 $250.00 2008-01-21
Maintenance Fee - Patent - New Act 13 2009-02-13 $250.00 2009-01-22
Maintenance Fee - Patent - New Act 14 2010-02-15 $250.00 2010-01-25
Maintenance Fee - Patent - New Act 15 2011-02-14 $450.00 2011-01-20
Current owners on record shown in alphabetical order.
Current Owners on Record
GAMING PARTNERS INTERNATIONAL
Past owners on record shown in alphabetical order.
Past Owners on Record
ETABLISSEMENTS BOURGOGNE ET GRASSET
GASSIES, CHRISTOPHE
MAUZAC, OLIVIER
PHILIPPE, ERIC
Past Owners that do not appear in the "Owners on Record" listing will appear in other documentation within the application.

To view selected files, please enter reCAPTCHA code :




Filter

Document
Description
Date
(yyyy-mm-dd)
Number of pages Size of Image (KB)
Abstract 2005-04-18 1 38
Drawings 2005-04-18 2 22
Description 2005-04-18 22 809
Representative Drawing 1997-11-05 1 4
Claims 2001-06-29 9 371
Description 2001-06-29 22 809
Abstract 1996-08-22 1 38
Cover Page 1997-02-24 1 13
Description 1996-08-22 19 639
Claims 1996-08-22 5 149
Drawings 1996-08-22 2 22
Claims 2004-04-22 9 303
Representative Drawing 2004-05-25 1 5
Cover Page 2005-03-23 1 35
Fees 1998-02-05 1 44
Fees 1999-02-03 1 36
Assignment 1996-10-10 9 320
PCT 1996-10-10 6 258
Prosecution-Amendment 2001-05-14 1 42
Prosecution-Amendment 2001-06-29 19 766
Prosecution-Amendment 2004-01-28 2 52
Fees 2000-01-14 1 31
Prosecution-Amendment 2004-04-22 11 349
Assignment 2004-11-29 5 143
Correspondence 2004-12-20 1 25
Correspondence 2010-08-30 2 38
Correspondence 2010-08-10 1 45
Correspondence 2010-10-04 1 18
Correspondence 2010-10-04 1 37