Canadian Patents Database / Patent 2328580 Summary

Third-party information liability

Some of the information on this Web page has been provided by external sources. The Government of Canada is not responsible for the accuracy, reliability or currency of the information supplied by external sources. Users wishing to rely upon this information should consult directly with the source of the information. Content provided by external sources is not subject to official languages, privacy and accessibility requirements.

Claims and Abstract availability

Any discrepancies in the text and image of the Claims and Abstract are due to differing posting times. Text of the Claims and Abstract are posted:

  • At the time the application is open to public inspection;
  • At the time of issue of the patent (grant).
(12) Patent: (11) CA 2328580
(54) English Title: POWER PLANT THAT PRODUCES ENERGY THROUGH THE POTENTIAL ENERGY OF LIQUIDS
(54) French Title: CENTRALE PRODUISANT DE L'ENERGIE PAR LE MOYEN DE L'ENERGIE POTENTIELLE DES LIQUIDES

French Abstract




Il est connu que la majorité des machines utilisent de l'énergie
non renouvelable.

Dans la présente invention, la central en question utilise de
L'ENERGIE POTENTIELLE des liquides selon le principe d'Archimède.

Cette centrale est constituée d'un bassin plein de liquide, et de
deux roues dentées sur lesquelles set enroulée une chaîne sans fin qui
comporte des cloches qui seront remplies simultanément dans le fond du
bassin avec de l'air comprimé fournie par des compresseurs, ou par des
gaz sous pression produits naturellement par l'action géothermique de
la terre. Ces cloches reçoivent une plus forte poussée en route de bas
en haut quand le gaz qui y est injecté gagne en volume avec la baisse
de pression, selon la hauteur où elle se trouve, ce qui engendre le
déplacement d'une plus grande quantité de liquide où la poussée est
égale au poids du liquide déplacé.


Note: Claims are shown in the official language in which they were submitted.


REVENDICATION :

Les réalisations de l'invention, au sujet desquelles un droit
exclusif de propriété ou de privilège est revendiqué,sont définies
comme suit:

1- Centrale hydroélectrique conçue pour la tansformtion de
l'énergie potentielle des gaz sous pression en énergie mécanique,
électrique ou autres par le moyen de l'énergie potentielle des
liquides comprenant :

Un bassin de grande profondeur rempli d'un liquide,

une chaîne sans fin enroulée sur une première et une deuxième roue
dentée,

la première roue étant placée au fond du bassin et servant à
ajuster la tension de la chaîne sans fin et à travers laquelle le
gaz passe pour aboutir dans des cloches,

la deuxième roue dentée étant placée en haut du bassin servant de
roue motrice pour transformer la poussée exercée par les cloches en
mouvement de rotation de la chaîne sans fin,

les cloches étant fixées sur des maillons de ladite chaîne sans fin
servant à recevoir le gaz,et à l'intérieur desquelles le volume du
gaz comprimé augmente avec la baisse de pression selon la hauteur
où les cloches se trouvent dans le bassin au cours de leurs
déplacement de bas en haut,en chassant le liquide vers l'extérieur
des cloches par des trous pratiqués au bout de chacune des cloches,
ce qui engendre une plus forte poussée encore de bas en haut qui
est égale au poids du liquide déplacé,

un dispositif de distribution du gaz dans les cloches qui se
succèdent à se positionner sur l'arc de la première roue qui se
trouve entre une position horizontale,là où le gaz commence à
s'introduire dans chacune des cloches,et une position verticale,là





où l'alimentation du gaz s'arrête, juste au moment où les cloches
quittent à tour de rôle la première roue en direction de la
deuxième roue,

la centrale étant caractérisée par le dispositif de distribution~
du gaz comprenant :

Un fraisage usiné dans l'alésage de la partie fixe d'un joint
tournant qu'on fixe sur l'axe de la première roue pour permettre
seulement le transit en même temps,sans arrêt et sans interruption
du gaz comprimé vers toutes les cloches qui se succèdent à se
positionner sur l'arc de la permière roue se trouvant entre la
position horizontale et la position verticale selon le sens de
rotation de la roue,pour permettre à délivrer toute la quantité
prédéterminée du gaz qui est necessaire pour le bon fonctionnement
de la centrale,

des perçages usinés axialement dans la partie périphérique de l'axe
de la première roue,radialement dans la première roue elle même et
radialement dans les maillons de la chaîne sans fin,

un alignement de chacun des perçages axiaus de l'axe de la permière
roue avec son correspondant des perçages radiaux de la permière
roue elle même pour que le gaz puisse transiter à la bonne cloche
motrice quand elle se place à la position horizontale sur la
première roue,

le contour de la permière roue dentée étant façonné pour coller en
tournant sur la partie centrale des maillons de la chaîne sans fin,
d'une manière à aligner les perçages de la permière roue et de
chaque maillon en temps et lieu pour permettre le transit du gaz
comprimé aux cloches adjacentes,

une faible tolérence entre le diamètre interne de l'alésage de la
partie fixe du joint tournant,et le diamètre extérieur de l'axe de
la première roue,pour créer une étanchéité pour empêcher le gaz

31



qui se trouve dans le fraisage de communiquer avec les autres
perçages qui ne sont pas prêts encore à transiter du gaz vers
d'autres cloches.

2- Central hydroélectrique tel que revendiquée dans la
revendication 1 et caractérisée en plus par :

Les cloches entre elles étant de même forme et dimensions,

chacune des cloches comprenant un semi-couvert qui aide à garder le
gaz injecté à l'intérieur de chacune des cloches durant leur
position horizontale sur la première roue pendant le commencement
du remplissage du gaz.

32



Note: Descriptions are shown in the official language in which they were submitted.


CA 02328580 2003-07-09
Centrale hpdroilectrique coague pour la traasforisatioa d~ l'iaergie
potentielle des gas sous-pression ea anergie aicanique et ilectrique
par le mopea de l'anergie potentielle des liquides.
La présente invention se rapporte ~ la fabrication d'une centrale qui
produit de l'énergie en utilisant l'ANERGIE POTENTIELLE des liquides
expliquée par ARCHIM~DE qui a dit
(Tout corps solide immergé dans un
liquide déplace une quantité de liquide égale à son volume et reçoit
une poussée de bas en haut égale au poids du liquide déplacê).
Jusqu'à présent, toutes les machine sont fabriquées selon les
mêthodes conventionnelles et elles utilisent de l'énergie encore
conventionnelle qui coûte de plus en plus cher et qui va manquer à un
moment donné pour toujours. 8t, en plus que ces machines sont des
sources importantes de pollution de toutes sortes, elles sont victimes
de la chaleur qu'elles produisent en majorité, ce qui provoque une
grande perte d'énergie dans le refroidissement.
Pour supprimer tous ces inconvênients en ayant la centrale la plus
facile à fonctionner, la plus propre pour l'environnement, qui utilise
une source d'énergie complêtement renouvelable, et qui peut produire
de l'énergie partout dans le monde en ville, à la campagne, sur la
montagne, dans le désert, ete... On a eu recours à la centrale qui est
le sujet de la présente invention.
Dans la construction de cette centrale
Le bassin est primordial, le plus de profondeur qu'il peut avoir
le plue d'énergie cette centrale peut produire grâce à la distance qui sépare
les axes des deux roues dentées qui se trouvent immergées dans 1e
liquide du bassin.
1


CA 02328580 2002-11-18
La roue dentée (appelée motrice) qui est placée en haut du bassin,
est portée par deux paliers installée sur deux murs dudit bassin dans
deux ouvertures qui seront bouchées par des planches en métal pour
aider à bien remplir le bassin.
La roue dentée quï est placée dama le fond du bassin est encore
portée par deux paliers munie de roulements combinée (radiaux et
axiaux) pour faciliter sa rotation et pour empêcher ses déplacements
axiaux. Ces paliers fixés sur un châssis qui fait partie d'un
dispositif de réglage et de déréglage de la tension de la chaîne oans
fin, qui est fabriquée avec des maillons qui e'engrënent sur les roues
dentées de sorte que leur intérieur colle sur la partie extérieure des
roues dentées pour que le joint d'étanchéité, qui est fixé autour du
perçage pratiqué dans le maillon, puisse faire son travail, en
empêchant l'air venant du réservoir de s'échapper vers l'extérieur â
ce niveau, et en le forçant de passer 8 travers le clapet de non retour
dans la cloche.
La grande précision et la faible marge de tolérance avec lesquelles
on fabrique la chaîne sana fin et les deux roues dentées aident
grandement au bon fonctionnement de la centrale.
Le joint tournant qui est installé sur un des deux axes de la roue
dentée d' en bas agit de sorte 4ue fais venant du r~~~svois de la centsale
puisse aller en même tempe et pour toujours vers les trois cloches qui
seront positionnées horizontalement, obliquement, et verticalement, à
travers des perçages pratiqués dans la roue et dans son axe, dans les
bases des cloches, et dans les maillons de la chaîne sans fin sur
lesquels ces cloches sont fixées.
Chacune des cloches fixées sur les maillons de la chaîne sans f in,
est faite de forme cylindrique, son bout comporte un serai-couvert, qui,
en positïon horizontale, aide à y introduire de l'air sana risquer de
l'échapper vers l'extérieur. Et, â cause de la proximité du trou de
2


CA 02328580 2002-11-18
rea~pliasage de l'air du bout de la cloche, on a eu recours à un
dispositif de changement de direction de l'air pour l'envoyer vers le
fond de ladite cloche. L'air arrête de s'introduire dans la cloche
junte avant qu' elle entame sa montée, poussée par 1 ° $NERGIE
POTENTIBr~r_t~
du liquide du bassin. Et au deea.ous du serai-couvert, sur le bout de
chaque cloche, on a pratiqué un usinage femelle de sorte que l'usinage
mâle pratiqué sur le fond extérieur de la cloche qui la suit, puisse
y entrer et avec l'aide du joint qui fait partie intégrante du bout
mâle, les chocs sont amortis au moment oü les cloches collent les unes
sur les autres. Mais des perçages pratiqués sur. le bout de chaque
cloche permettent l'évacuation du liquide vers l'extérieur quand le
volume de l'air injecté dans la cloche su fond du baBain, en portions
bien déterminées, puisse grandir graduellement quand la pression baisse
dans le bassin à des faibles profondeurs, et occuper toute la cloche
à la fin de sa course sur la roue motrice d'en haut, oû cette cloche
entame le vidange de l'air pour reprendre le chemin de la descente de
haut en bas. Cette augmentation graduelle de volume explique une
poussée grandissante de bas en haut sur la cloche, parce qu'elle set
équivalente au poids du liquide déplacé.
Pour que l'ensemble chaîne sans fin-cloches puisse monter en ligne
droite, on a eu recours à un dispositif de guidage qui est constitué
de roues dentées montêea sur un châssis fixé sur le mur du bassin et
sur lesquelles la chaS.ne sans fin vient s'appuyer poussëe par des roues
à travers les cloches. Ce dispositif de guidage est primordial pour
le bon fonctionnement de la centrale, en plus d'aligner la chafne sans
fin et les cloches, il élimine leur vibration et leur assure une
rotation souple. Ce méme dispositif peut toujours être installé sur
les autres cloches vides d'air mais plein de liquide et qui roulent de
haut en bas, entrainées par la chaine sans fin pour recommencer le
cycle de poussée. Arrivée en haut, la clocha commence à s'incliner
pour reprendre le chemin du retour de haut en bas, et l'air se trouvant
dans son intêrieur commence à e' échapper quand le liquide l' envahit par
l'action de la gravité, juaqu'â ce qu'elle arrive â la position
3


CA 02328580 2002-11-18
verticale où son bout est dirigé vers le haut, à ce moment-là l' air est
remplacé par le liquide et la cloche en question entame sa descente
vers le fond du bnssin, suivie par les autres cloches qui se trouvent
en arrière d'elle.
L' injection continuelle de l' air comprimé dans les cloches, eu fond
du bassin, fait que la chaîne tourne avec les cloches, et, en même
tempo, la roue motrice qui, avec l'installation d'un volant sur l'un
de ses axes, assure une rotation uniforme pour la centrale.
Sur l'autre axe de la roue motrice, un frein électromagnétique à
courant de Foucault combiné à une boîte de vitesse pour régulariser la
vitesse de rotation de la centrale, des manchons de rallonge et des
sections d'axes seront utilisées pour allonger 1"axe moteur jusqu'à la
génëratrice, ou n'importe qu'elle autre machine qui sera utilisée avec
la centrale.
Du côté du volant et du côté de la boîte de vitesse, on a installé
dans les paliers de l'axe moteur de la roue motrice d'en haut des
roulements combinés de part et d'autre pour assurer une bonne rotation
à la roue motrice et pour éliminer ses déplacements axiaux.
Tous les paliers de la centrale sont lubrifiés par un système de
lubrificatïon qui, à un moment donné, peut échapper de l'huile dans le
bassin. Pour régler ce problême de contamination, on a eu recours à
un serai-couvert pour le bamsin, qui sera installer en dessous du
niveau du liquide du bassïn, mais au dessus des cloches pour calmer la
surface du liquide dudit bassin qui est agitée par 1"air d'échappement
des cloches motrices. L'utilisation de ce serai-couvert aide à ramasser
l'huile qui peut se trouver à l'intérieur du bassin, dans un coin où
l'emploi d'un séparateur centrifuge sera nécessaire pour le nettoyer.
4


CA 02328580 2003-07-09
La rotation de la chaîne sans fin et les cloches dans le liquide
du bassin peut causer un surchauffement qui sera réglé par l' emploi
d'un radiateur.
L'air injecté dans les cloches de la centrale provient d'un
réservoir d' air qui est alimenté par des compresseurs qui utilisent une
partie de l' énergie générêe par la centrale,ou par une autre centrale tout à
fait indépendante.
Pour le départ de la centrale, nous avons besoin de l'air qui peut
être alimenté par un compresseur de démarrage actionné par un moteur
à combustion ou par d'autres moyens.
Dans le cas où on a besoin de réparer des composantes de la
centrale qui peuvent se trouver à l'intérieur du bassin, on n'a qu'à
vider le liquide par le moyèn d'une pompe ou par la gravitê.
En plus de tout ce qui est cité plus haut, la centrale comporte
tous les accessoires électriques, électroniques, mécaniques, ou
hydrauliques nécessaires pour son fonctionnement.
D'autres aspects de cette invention
A - Si on a besoin d'une centrale plus puissante,on peut installez une
centrale à
étages multiples où les roues motrices seront montées sur le même axe
moteur.
La puissance de la centrale eat égale à la poussêe des cloches
motrices exprimées en Newtons multipliée par le rayon moteur de la
centrale ( distance entre le centre de gravité de la cloche et le centre
de l'axe de la roue motrice) exprimée en mëtres, multiplié par 2,
multiplié par n (3.14) multiplié par la vitesse de rotation de la
centrale exprimé par le nombre de tours par minute (tours/min), divisé


CA 02328580 2003-07-09
par 60 secondes, le résultat est alors exprimé en joules par seconde
ou en watts et/ou en chevaux vapeur si on divise par 736.
Puissance ~ Newton x Rayon (mètres), x 2 x 3.14 x tr/min = Ch. vap.
60 x 736
Donc, pour augmenter la puissance de la centrale, il faut utiliser
des cloches plus volumineuses et des roues avec des rayons plus grands .
H - A la place de l'utilisation de l'air comprimé nécessaire au bon
fonctionnement de la centrale, le sujet de cette invention, qui est
produit par des compresseurs actionnés par l'ënergie de la même
centrale, on aura recours à la récupération des gaz sous pression
produits naturellement par l'action géothermique de la terre, et qui
parfois sortent par des orifices, appelés fumeurs de gaz, se trouvant
au fond de la mer. La récupération de ces gaz sera faite par le moyen
de cônes et de tuyaux qui acheminent ces gaz vers les grands réservoirs
de la centrale. Si le gaz récupéré est du gaz naturel, un autre
procédé sera nécessaire après qu' on ait utilisé sa pression dans le
bassin de la centrale, on le récupérera en utilisant un couvert étanche
pour le bassin, pour pouvoir l'acheminer vers d'autres réservoirs, où
on l'utilisera dans d'autres centrales thermiques pour produire de
l'énergie ëlectrique, ou autres.
Un dernier aspect de l'invention .
Si la centrale est très puissante et l'axe de la génératrice ou la
machine utilisée avec ladite centrale devra être verticale, nous aurons
recours à un système de transmission approprié, qui pourra être par
bielle et manivelle ou par des roues coniques ou autres.
Finalement, le principal avantage de cette invention est de
transformer l'énergie potentielle des gaz sous pression en énergie
mécanique et électrique, à un coût très bas qui sera accessible à tout
le monde.
6


CA 02328580 2002-11-18
Alors, comme il n'y a pas de limite de dimensions dans la
fabrication de cette centrale, et si on ne compte pas lee bris
mécaniques et les arrête intentionnels de la centrale, c'est la machine
tant convoitée qu'on vient de trouver pour la transformation de
l'énergie potentielle des fluides en énergie mécanique et électrique
en conservant les autres sources d'énergie non renouvelables qu'on a
présentement.
Remarque : La construction de~a piëces mécaniques qui sont immergées
dans le bassin devront étre fabriquées avec des matériaux résistants
à l'oxydation et à la corrosïon.
Hien que cette centrale peut être fabriquée de beaucoup de manières
et de différentes matières, elle peut avoir des dimensions très variées
selon la quantité d'énergie qu'on a besoin de transformer. Et coaane
on peut voir qu'il y a beaucoup de composantes importantes qui entrent
dans sa construction et son fonctionnement, on l'a représentée pour la
clarté et la facïlité de son examen sur 44 figures.
7


CA 02328580 2002-11-18
Description abrégée des dessine
1. La figure 1 représente une vue schématique an coupe de toute la
centrale avec ses composantes principales.
2. La figure 2 représente une vue schématique du bout du bassin de la
centrale, et une coupe sur la ligne A-A de la même figure.
3. La figure 3 représente une we schématique de côté des roues
dentées d'en haut et d'en bas de la chaine :ans fin et des cloches.
4. La figure 4 représente une coupe sur la ligne H-B de la figure 3.
5. La figure 5 représente une we en coupe sur la ligne C-C de la
figure 11.
6. La figure 6 reprësente une we en coupe sur la ligne C-D de la
figure 11.
7. La figure 7 représente une we en coupe sur la ligne E-E de la
f figure 6 .
8. La figure 8 représente une we en coupe sur la ligne F-F de la
figure 11.
9. La figure 9 représente une vue de côté de la roue d'en bas et de la
chaîne.
10. La figure 10 représente une we schématique de la roue d'en bas
installée sur le châssis qui assure le réglage et le déréglage de la
tension de la chaîne sans fin.
11. La figure 11 représente une we en coupe sur la ligne G-G de la
figure 10.
8


CA 02328580 2002-11-18
12. La figure 12 représente une vue de face d'une cloche..
13. La figure 13 représente une vue en coupe sur la ligne H-H de la
figure 12.
14. La figure 14 représente une vue en coupe sur la ligne I-I de la
figure 12.
15. La figure 15 représente une vue en coupe des deux cloches en
position montante.
16. La figure 16 représente une vue en coupe des deux cloches en
position descendante.
17. La figure 17 représente un maillon de la chaine sans fin, avec une
coupe sur la ligne R-R.
18. La figure 18 représente une vue en coupe agrandie sur la ligne T-T
de la figure 17.
19. La figure 19 représente une vue en r_oupe agrandie sur la ligne S-S
de la figure 17.
20. La figure 20 représente une vue longitudinale et une coupe radiale
d'un des axes des maillons de la chaine sans fin.
21. La figure 21 représente une vue de côté de la chaine sans fin avec
son dispositif de guidage.
22. La figure 22 représente une vue en coupe sur la ligne J-J de la
figure 3.
23. La figure 23 représente une vue en coupe sur la ligne R-R de la
figura 24.
9


CA 02328580 2002-11-18
24. La figure 24 représente une vue de face d'une planche d'étanchéité
du bassin.
25. La figure 25 représente une vue en coupe sur la ligne L-L de la
figure 26.
26. La figure 26 représente une vue de côté du volant.
2? . La figure 27 représente une vue en coupe du palier de l' axe gauche
du volant.
28. La figure 28 représente une vue en coupe sur la ligne M-M de la
figure 29.
29. La figure 29 représente une vue de face de l'autre planche
d'étanchéité du bassin.
30. La figure 30 représente une vue de côté de la roue dentée d'en haut
et de la chaîne.
31. La figure 31 représente une vue en coupe montrant le disque du
frein électromagnétique à cpurant de ~'oucault.
32. La figure 32 représente une vue en coupe sur la ligne N-N de la
figure 34, (manchon gauche)
33. La figure 33 représente une vue en coupe sur la ligne N-N de la
figure 34, (manchon droite)
34. La figure 34 représente une vue en coupe sur la ligne P-P de la
figure 32 ou de la figure 33.


CA 02328580 2002-11-18
35,36,37,38. Lea figures 35, 36, 37 et 38 représentent des wes
dëtailléea des composantes du dispositif de rallonge de l'axe moteur
de la centrale.
39. La figure 39 repzéaente une vue schématique de la boite de vitesse.
40. La figure 40 reprêaente une vue en coupe du palier de l'axe moteur,
du côté de la boîte de vitesse.
41. La figure 41 représente une vue schématique de l'axe moteur
accouplé à une génératrice électrique.
42. La figure 42 représente une we schématique de la manière de
transmission par un système de roues coniques.
43. La figure 43 représente une we schématique de ln manière de
transmission par un système de bielle-manivelle.
44. La figure 44 représente une vue schématique des fumeurs de gaz au
fond de la mer et la manière de le rëcupérer.
I1


CA 02328580 2002-11-18
D'autres objets et avantagea ressortiront de la description
suivante faite en référence aux dessine annexbe qui représentent à
titre d'exemple non limitatif, un mode de réalisation de la présente
invention.
Sur le dessin
La figure 1 représente une vue schématique en coupe de toute la
centrale avec ses compoenntea principales.
Las murs 3 et 3-A du bassin 1, les planches 2 et 2-A qui bouchent
les ouvertures 84-A é droite et 84 a gauche, la roue d'en bas 35-A est
reliée à droite par son axe 17-B sur le palier 16-A, et â gauche par
l'axe 17-A sur le joint tournant 18-A, en plus par l'axe 17 sur le
palier 16. Le joint tournant 18-A est fixé sur le palier 16 par le
dispositif de fixation 18 qui l'empêche de tourner avec l'axe. Le
dispositif de réglage de la tension de la chaîne sans fin montré dans
ses composantes, partis fixe 11, partie glissante 14, vérins
hydrauliques 12 avec leurs points d'attache 13 sur la partie fixe 11
et 13-A sur la partie glissante 14, et le dispositif de son blocage et
de son déblvcaga 15. Lea cloches 19 en position horizontale, 19-A en
position oblique, 19-H en position verticale, et 19-C qui monte en
ligne droite. Le dispositif de guidage 37-H de la chaîne sana fin et
des cloches. La roue motrice d'en haut 35 reliée ê gauche sur son axe
8-H pour entrer dans le palier 9 â travers l'ouverture 84 du mur 3, et
ensuite l'axe 8-A qui est fixé sur le côté droit du volant 6, paie
l'axe 8 qui est fixé sur le côté gauche du volant entre dans le palier
7. ä droite, elle est reliëe sur son axe 8-C qui traverse l'ouverture
84-A du mur 3-A pour aboutir dans le palier 31, puis l'axe 8-D qui
passe à travers le frein électromagnétique à courant de Foucault 32 et
l'axe 8-E qui est allongé par les manchons de rallonge 33 et 33-A et
les bouts d'axes 8-F et 8-G qui entrent dans la boîte de vitesse 82 en
sortant par l'axe 8-H qui finalement abouti dans le palier 34. De la
boîte â vitesse 82, l'axe 30 sort pour entrainer une génératrice
12


CA 02328580 2002-11-18
électrique 83 prise comme exemple. En bas et à droite de la figure 1,
on voit le compresseur principal 23, le réservoir d'air 22, la soupape
de sûreté 25 qui régularise la pression dans le réservoir 22, le
manomètre 26 qui montre la pression dans le réservoir 22,et le
compresseur 29-A de démarrage de la centrale avec le clapet de non
retour 24. La canalisation 87 et le clapet de non retour 24-A qui
servent à diriger le gaz sous pression qui est produit par l'action
géothermique de la terre vers le réservoir 22 de la centrale. La vanne
de décharge 25-A qui sert à décharger le gaz dans la canalisation 87-A
pour l'utiliser ailleurs sans le perdre dans l'atmoephêre dans le cas
od il y aurait une surpression dans le réservoir. ,gauche et au milieu
de la figure 1, on voit la pompe hydraulique 10 qui alimente les vérins
12 du dispositif de réglage de la tension da la chaine sans fin 37 en
plus de la pompe 10-A qui alimente les vérins de déréglage de la
tension de la chaîne sans fin 37. Encore dans la figure 1 on voit les
canalisations d' air 21 relïées sur les vannes 20 pour alimenter les
cloches avec du gaz sous pression à travers le joint tournant 18-A,
l'axe 17-A, la roue 35-A, et la chaine sans fin 37. Les canalisations
de lubrification 28 des paliers 6, 7, 9, 16, 16-A, 31, 34, et le joint
tournant 18-A sortent du réservoir d'huile 27 et les canalisations de
retour de l'huile de lubrification 29 des paliers et du joint taurnant
cités plus haut entrent dans le même réservoir 27, en bas et è gauche
la pompe 10-H qui sert â vider le bassin en cas de nécessité, pour
faire des travaux de rëparation. En haut, tout à fait à gauche, on
voit le séparateur centrifuge 4 qui nettoie l'huile ramassée dans le
coin du bassin 1 grâce au semi-couvert 5 qui empêche le bouillonnement
de la surface du liquide par l'air vidé par les cloches motrices. Et,
finalement, on voit en haut et à droite de la figure 1 le radiateur 36
qui sert â refroidir le lïquide du bassin 1, réchauffé par la rotation
de la chaîne sans fin et des cloches.
La figure 2 représente une vue schématique du bout du bassin 1 de
la centrale, et une coupe sur la ligne A-A de la méme figure. On y
13


CA 02328580 2002-11-18
voit le aemi-couvert 5 du bassin attaché sur les mura par les boulons
de fixation 5-B.
La figure 3 représente une vus schématïque de c8té des roues
dentées 35 st 35-A, de la chaîne sans fin 37, des cloches 19 en
posîtion horizontale, 19-A en position oblique, 19-H en position
verticale dans le fond du bassin ot~ elles sont alimentées avec de l' air
comprimé ou avec le gaz sous pression pour recevoir la poussée de
l'énergie potentielle du liquide du bassin dans leur trajet de bas en
haut, de la cloche 19-B qui bouche le bout de la cloche 19-C pour
faciliter l'alignement des cloches montantes. Des perçages 46 qui
permettent l'évacuation du liquide des clochee qui est refoulé par
l'air comprimé ou le gaz sous pression injecté dans les cloches
motrices. Des cloches 19-E, 19-F, 19-G, 19-H, qui sont en train de
vider l'aîr pour le remplacer par le liquide en entamant leur deaceate
vers le fond du bassin. De la cloche 19-H qui bouche le bout de la
cloche 19-I pour faciliter l.'alignernent des cloches descendantes. De
la cloche 19-R qui est prête à prendre la position horizontale pour
recommencer le cycle de la poussêe de l'ênergie potentielle. Du
dispositif de guidage 37-H, 37-C et 37-D de la chaîne sans fin 37 et
des cloches 19...
La figure 4 représente une coupe sur la ligne B-H de la figure 3.
Elle comporte la roue dentée d'en bas 35-A, la cloche en position
horizontale 19-A, le maillon 37-A de la chaine sana fin 37, les axes
17-A et 17-B de la roue dentée d' en bas 35-A, les perçages 43 dans
l'axe 17-A, les perçages 43-A dans la roue 35-A, le perçage 43-H dans
le maillon 37-A de la chaîne sans fin 37, le perçage 43-C dans la base
de la cloche 19, le fraisage 43-C dans la base 61 de la cloche 19, le
clapet de non retour 44 qui empêche l'air de ressortir par lâ où il set
entré, le dispositif de changement de direction de l'air 45, du semi-
couvert 47 du bout de la cloche 19, le joint d'étanchéité 42 entre
l'axe 17-A et la roue 35-A, le joint d'étanchéité 42-A entre la roue
35-A et le maillon 37-A de la chaîne 37 et le joint d'étanchéité 32-B
14


CA 02328580 2002-11-18
entre le maillon 37-A de la chafne 37 et la cloche 19. Les ergots 41
qui servent è l'alignement des axes 17-A et 17-H avec la roue 35-A, les
dents 38 de la roua 35-A, les fuseaux 62 du maillan 37-A de la chafne
37, les boulons de fixation 38-A des dente 38 sur la roue 35-A, les
boulons de fixation 48 de la cloche 19 sur le maillon 37-A da la chnine
37, et les boulons de fixation 40 des axes 17-A et 17-H sur la roue
35-A.
La figure 5 représente une vue en coupe sur la ligne C-C de la
figura 11, elle comporte le palier gauche 16 de la roue d'en bas 35-A
avec l'axe 17 et le coussinet 56, le roulement combiné 50 qui assure
une bonne rotation â la roue 35-A en empèchant ses d6placaments axiaux
vers la gauche, et son couvert 51, les jointe d'étanchéité 53 et 55,
une partie du dispositif de fixation 18 du joint tournant 18-A sur le
palier 16, et les trous de lubrification 28-A et 29-A du palier 16.
La figure 6 représente une vue en coupe sur la ligne C-D de la
figure 11, elle comporte le joint tournant 18-A et l'autre partie du
dispositif de fixation 18 du joint tournant 18-A sur le palier
gauche 16. Le fraisage 21-D et le perçage 21-A à travers lesquels
l'air venant du réservoir 22 passe pour aller aux clochas 19, 19-A et
19-B, à travers les perçages 43 pratiqués dans l'axe 17-A, les perçages
28-H et 29-8 pour la lubrification du palier 19 et les joints
d'étanchéité 57.
La figure 7 représente une vue en coupe sur la ligne E-E de la
figure 6, elle comporte l'axe 17-A et ses perçages 43, le joint
tournant 18-A avec les perçages 21-A, 21-H, 21-C, et le fraisage 21-D
qui facilitent l'arrivés de l'air venant du réservoir 22 et son passage
vers les cloches 19, 19-A et 19-B en m~me tempe à travers les perçages
43 de l'axe 17-A, les perçages 43-A de la roue 35-A, et les perçages
43-H des maillons 37-A de la chafne sans fin 37.


CA 02328580 2002-11-18
La figure 8 représente une vue en coups sur la ligne F-F de la
figure 11, elle comporte le palier droit 16-A de la roue 35-A, l'axe
17-B et le coussinet 56, le roulement combiné 50 qui assure une bonne
rotation à la roue 35-A en empêchant ses déplacements axiaux vers la
droite, et son couvert 51, les joints d' étanchéïté 53 et 55 et les
perçages de lubrification 28-C et 29-C du palier 16-A.
La figure 9 représente une vue de côté de la roue 35-A et de la
chaîne 37. HUIT (8) des maillons 37-A de la chaine 37 peuvent décrire
la circonfézence de la roue 35-A, ce qui explique la symétrie du
système. Donc le rapport de l'arc de 45° du maillon de la chaîne sans
fin divisé par la circonférence de la roue qui est 360° ~ 1/8.
La figure 10 représente une vue schématique de la roue 35-A
installée suz le châssis qui assure le réglage et le déréglage de la
tension de la chaine sana fin 37 par 1e moyen des vêrïns hydrauliques
12, et le système de blocage 15 aidé par les rainures 58 qui sont
usinées dans la partie fixe 11.
La figure 11 représente une vue en coupe sur la ligne G-G de la
figure 10, elle comporte le système de réglage et de déréglage de la
tension da la chaîne sana fin 37, et on peut voir la partie fixe 11 et
son usinage femelle 11-A dans lequel :la partie 14 glisse par le moyen
de l'usinage mâle 14 -A, quand elle est poussée par les vérins
hydrauliques 12. Quand on a la bonne tension pour la chaine, on arrête
la pression dans les vérins 12, et le système de blocage entre en
action et empêche le retour de la partie glissante 14, quand le ressort
59-A pousse la languette 59 dans la rainure 58. Pour dérégler la
tension de la chaîne 38, on envoie de la pression dans les vérins 12
euff iaamment pour enlever la pression sur la languette 59, et on
arrête, alors on actionne las vérins 12-A pour faire sortir la
languette 59 de la rainure 58 et on la garde dans cette position en
relâchant la pression dans les vérins 12, à ce moment-lâ on voit la
cha~ne se détendre.
16


CA 02328580 2002-11-18
La figure 12 représente une vue de face d'une cloche 19 du côté de
sa base 61, elle comporte les perçages de fixation 48-A de la cloche
sur le maillon 37-A de la chaine sans fin 37, le fraisage 43-C et le
perçage 43-D d'où l'air entre dans la cloche, et le fond extérieur
conique 60 sur lequel se trouve le joint 60-A qui empêche le martelage
des cloches quand elle s'alignent pour monter ou descendre. Les
perçages 46 nécessaires à l'évacuation du liquide quand le volume da
l'air ou du gaz augmente à l'antérieur de la cloche pendant sa montée
de bas en haut, causée par la baisse de pression dans le bassin de la
centrale à des faibles profondeurs.
La figure 13 repréoente une vu~ en coupe sur la ligne H-H d~ la
figure 12, elle comporte la cloche 19, le clapet de non retour 44, le
fraisage 43-C et le perçage 43-D qui facilitent l' arrivée de l' air dans
la cloche. Le dispositif de changement de direction de l'air 45. Le
serai-couvert 47 du bout de la cloche 19 et ds son dispositif de
solidification 47-A. L'usinage femelle 60-B au bout de la cloche 19.
L'usinage mâle 60 et le joint 60-B au fond extérieur de la clocha 19.
Et les perçages 46 nécessaires pour évacuer le liquide quand le volume
de l'air ou du gaz augmente.
La figure 14 représente une vue en coupe sur la ligne I-I de la
figure 12, elle comporte la cloche 19, le clapet de non retour 44, le
dispositif de changement de direction de l'air 45, le fraisage 43-C,
le perçage 43-D d'où l'air entre dans la cloche, le serai-couvert 47 et
son dispositif de solidification 47-A, et, les perçages de fixation 48-
A de la cloche sur la chafne sans fin.
La figure 15 représente une vue en coupe des deux cloches 19-B et
19-C, elle comporte la maniére que les cloches entrent l'une dans
l'autre dans le trajet de bas en haut, on peut voir le clapet de non
retour 44 en position fermée, et le bout mâle 60 de la cloche 19-B
entrer dans le bout femelle de la cloche 19-C, de méme on voit les
perçages 46 nécessaires pour évacuer le liquide qui se trouve à
17


CA 02328580 2002-11-18
l'intérieur de la cloche quand le volume de l'air ou du gaz augmente.
Le joint 60-A qui est en place entre les deux cloches.
La figure 16 représente une vue en coupe des deux cloches 19-H et
19-I, elle comporte la manièze que les cloches entrent l'une dans
l'autre dans le trajet de haut sn boa. On peut voir le clapet de non
retour 44 en position fermée, et le bout mâle 60 de la cloche 19-H
entrer dans le bout femelle 60-B de la cloche 19-I, de même le joint
60-A en place entra les deux cloches, et les perçages 46 nécessaires
pour évacuer le liquide qui se trouve à l'intérieur de la cloche quand
le volume de l'air ou du gaz augmente.
La figure 17 représente un maillon 37-A de la chaîne sans fin 37,
vue de face, et une coupe sur la ligne R-R, elle comporte les fuseaux
62,1ea perçages de fixation de la cloche 48-B sur la chaîne Bans
fin 37. Le perçage 43-B qui communique l'air dans la cloche. La gorge
42-A-A od le joint d'étanchéité 42-A se loge entre la chaîne 37 et les
roues 35 et 35-A. Les anneaux 64 qui comportent les coussinet 67 faite
avec du métal antifriction pour articuler sur l'axe 63 sana beaucoup
de frottement. Lea anneaux 65 oü l'axe 63 entre et y reste bien
solidaire à cause de la très faible tolérance entre le diamètre
extérieur de l'axe 63 et le diamétre intérieur des anneaux 65; pour
aider â garder l'axe en place on a eu recoure h un vis de serrage 62.
La figura 18 représente une vue en coupe agrandie sur la ligne T-T
de la figure 17, elle comporte le coussinet 67 qui est fait en métal
antifriction pour aider à articuler les maillons 37-A de la chaîne sans
fin 37 sur leurs axas 63...
La figure 19 représente une vue en coupe agrandie sur la ligne S-S
de la figure 17, elle comporte les anneaux 65 0~l l'axe 63 entre et y
sera solidaire en formant la chaîne sana fin. Le vis de serrage 62
pour garder l'axe 63 en place.
18


CA 02328580 2002-11-18
La figure 20 représente une vue longitudinale de l'axe 63 des
maillons 37-A de la chaîne sans fin 37, avec une coupe radiale.
La figure 21 représente une vue de côté de la chaîne sana fin avec
le dispositif de guidage 37-H, 37-C et 37-D gui élimine les vibrations
et assure le guidage de l'ensemble chaîne sans fin-cloches. On peut
voir comment la chaîne 37 et les cloches 19... sont comprimées et
alignées entre les roues 37-H et les roues 37-C qui sont portées par
le châssis 37-D.
La figure 22 représente une vue en coupe sur la ligne J-J de la
figure 3, elle comporte la roue dentée d'en haut 35 (motrice), la
cloche 19-F en position horizontale, le maillon 37-A de la chaîne sans
fin 37, les axes 8-H et 8-C, les ergots 41 qui servent à l'alignement
des axes 8-H et 8-C avec la roue 35, le joint d' étanchéité 42-A qui
agit entre la chaîne 37 et la roue 35, mais sa fonctïon est en bas avec
la roue 35-A, il se trouve là parce qu'il est solidaire du maillon 37-A
de la chaîne sans fin 37 et il tourne avec. Les boulons 38-A de
fixation des dents 38 sur la roue 35, les boulons 40 de fixation des
axes B-B et 8-C sur la roue 35. Les boulons 48 de fixation de la
cloche 19-F sur la chaîne 37, et le joint d'étanchéité 42-H entre la
cloche 19-F et la chafne sans fin 37.
La figure 23 représente une vue en coupe sur la ligne R-R de la
figure 24, elle comporte : le trou 84 pratïqué dans le mur gauche 3 du
bassin 1 pour l'installation du palier gauche 9 de la roue motrice 35,
la planche en métal 2 qui sert à étancher le baseïn, la languette 71
qui sert à fixer et faire l'étanchéitê entre les deux parties de la
planche 2, le coussinet 75 de l'axe 8-A/8-H, les joints d'étanchéité
70 et les perçages de lubrification 28-D et 29-D du palier 9.
La figure 24 représente une vue de face de la planche 2 qui sert
à boucher le trou 84 pratiqué dans le mur gauche 3 du bassin 1.
19


CA 02328580 2002-11-18
La figure 25 représente une vue en coupe sur la ligne L-L de la
figure 26, elle comporte le volant 6, les deux axes 8 et 8-A du volant
6 et les boulons 6-A qui servent â fixer ces axes B et 8-A sur le
volant 6.
La figure 26 représente une vue de côté du valant 6 avec l'axe 8-A
et les boulons de fixntion 6-A qui servent à fixer l'axe 8-A sur la
volant 6.
La figure 27 représente une vue en coupe du palier 7 de l'axe de
gauche 8 du volant 6, elle comporte le palier 7, l'axe B, le coussinet
56, le roulement combiné 50 qui assure une bonne rotation au volant 6
en empêchant les déplacements axiaux vara la gauche de la roue motrice
35 et du volnnt 6, le couvert 51, les jointe d'étanchéité 53 et 55, et
les perçages de lubrification 28-B et 29-E.
La figure 28 représente une vue en coupe sur la ligne M-M de la
figure 29, elle comporte le trou 84-A pratiqué dans le mur 3-A du
bassin 1 pour l'installation du palier droit 31 de la roue motrice 35,
la planche 2-A qui sert à étancher le bae~sin 1, la languette 71-A qui
sert à~ fixer et faire l' étanchéité entre les deux parties de la planche
2-A, le coussinet 75 de l'axe 8-C/8-D, les joints d'étanchéité 70 et
les perçages de lubrification 28-F at 29-F du palier 31.
La figure 29 représente une vue schématique de la planche 2-A qui
sert à boucher le trou 84-A pratiqué dans le mur 3-A du bassin 1.
La figure 30 représente une vue de côté de la roue motrice 35 et
de la chaîne sana fin 37.
La figure 31 représente une vue en coupe montrant le disque 32-A
du frein électromagnétique 32 à courant de Foucault, il est fixé sur
l'axe moteur 8-D/8-E de la centrale par le moyen des boulons de
fixation 32-H et la clavette 32-C qui agit entre l'axe 8-D/8-C et le


CA 02328580 2002-11-18
disque 32-A. Le frein électromagnétique 32 régularise la vitesse de
rotation de la centrale avec l'aide d'un dëtecteur da vitesse
électronique qui n'est pas montré dans les deaaina.
La figure 32 représente une vue en coupe sur la ligne N-N de la
figure 34, elle représente le manchon gauche 33 qui sert à allonger
l'axe moteur 8-E de la centrale ai nécessaire.
La figure 33 représente une vue en coupe sur la ligne N-N de la
figure 34, elle comporte le manchon droit 33-A qui sert à allonger
l'axe moteur 8-8 de la centrale si nécessaire.
La figure 34 représente une vue en coupe sur la ligne P-P de la
figura 32 ou de la figure 33, elle montre les nervures 82 et les
rainures 82-A de l'axe 8-F, la clavette 81, et les boulons de fixation
78-B nécessaires pour réunir les deux parties des manchons 78 et 78-A
ensemble.
Lea figures 35, 36, 37 et 38 représentent des vues détaillées des
composante$ du dispositïf de rallonge de l'axe moteur de la centrale.
On peut voir les deux parties 78 et 78-A du manchon 32 ou du manchon
33, les boulons 78-H, la clavette 81 et l'axe 8-F.
La figure 39 représente la bvfte de vitesse 82 qui sert à faire
tourner la génératrice 83 ou n'importe quelle autre machine qui sera
utilisée avec la centrale é une vitesse déterminée.
La figure 40 représente une vue en coupe du palier 34 de l'axe
moteur 8-H de la centrale du côté de la boîte de vïtesse, elle comporte
le palier 34, l'axe 8-H, le coussinet 56, le roulement combiné 50 qui
aide à la bonne rotation de l'axe 8-H en empêchant les déplacements
axiaux vers la droite de la roue motrice 35 et du disque 32-A du frein
électromagnétique 32, les joints d' étanchéité 53 et 55, et les perçages
28-G et 29-G de lubrification du palier 34.
21


CA 02328580 2002-11-18
La figure 41 représente l' axa 30 accouplé à une génératrice 83 pour
produire de l'électricité.
La figure 42 représente une vue schématique de la manière de
transmission par un système de roues coniques.
La figure 43 représente une vue schématique de la manière de
transmission par un système de bielle-manivelle.
La figure 44 représente une vue schématique dee fumeurs 84 du gaz
84-A au fond de la mer. Les cônes de récupération 85, les joints
gonflables â l'eau 86 qui servent â faire l'étanchéité entre le sol et
les cônes 85 en alourdissant le dispositif de récupération du gaz pour
l'empêcher de remonter vers la surface de l'eau. Les canalisations B7
qui dirigent le gaz vers les réservoirs de la centrale, en plue le
couvert étanche 89 du bassin 1 qui sert à récupérer le gaz naturel
aprêa l'utilisation de aa preaaion,dans la centrale, qui est le sujet
de cette invention. Et la canalisation 87-A qui dirige le gaz naturel
vers les rêaervoira des centrales thermiques ou ailleurs.
Si~n que cette centrale peut etre fabriquée de plusieurs manières et de
différentes matiêres, elle peut avoir des dimensions trës variées selon
la quantité d'énergîe qu'on a besoin de produire.
Et bien que le dessin ne montre pas les procédés de la réalisation
dE la présente invention, il donne une idée générale assez claire.
Donc, pour procéder au fonctionnement de ln centrale on devra avoir
tous les éléments en place ä
1- Le bassin sera plein de liquide qu'on a chaisi pour la centrale
(ici c'est de l'eau) jusqu'au bon niveau aù les clochas seront
ianaergées, même quand la centrale est arrêtée et toutes les cloches
sont pleines d'eau.
22


CA 02328580 2002-11-18
2- Lea paliers 16, 16-A et le joint tournant 18-A sont ea place et
accouplés à la roue d'en bas 35-A par les axes 17, l'7-A et 17-H.
3- Le dispositif de réglage de la tension de la chaîne sans fin partie
fixa 11, partie glissante 14, vérins hydrauliques 12 et 12-A, et
le dispositif de blocage 15 sont en place et déployés pour avoir
une bonne tension sur la chaîne sans fin 37.
4- Le dispositif de guidage, roues dentées 37-C, châssis 37-D et roues
de pression 3?-B de l'ensemble chaîne sans fin 37-cloches 19... est
en place pour éliminer leurs vibrations et pour lea guider en ligne
droite dans leur montée de bas en haut en assurant une rotation
assez souple pour la centrale.
5- Les paliers 7, 9, 31 et 34 sont en place, et les axes 8, 8-A, 8-H,
B-C, 8-D, 8-E, 8-F, 8-G et 8-H sont en place, le volant 6 et le
frein électromagnétique 32, et la boîte de vitesse 82 sont encore
en place.
6- L'axe 30 et la génératrice 83 sont en place.
7- Le réservoir d'huile 27, les canalisations 28 pour emmener l'huile
jusqu'aux paliers 7, 9, 16, 16-A, 31, 34, et au joint tournant 18-
A, et les canalisations du retour de l'huile de lubrification 29
des paliers 7, 9, 16, 16-A, 31, 34 et du joint tournant 18-A sont
en place pour leur assurer une bonne lubrification.
8- Le réservoir 22 d'air ou du gaz eat relié au joint tournant 18-A
par les canalisations 21 qui sont contrôlées par les vannes 20.
9- Dnns le caa d'une centrale gui fonctionne è l'air comprimé:
23


CA 02328580 2002-11-18
a- Le compresseur 23 est relié au réaervoïr 22 â travers la
soupape de aflreté 25 qui régularise la pression à l'intérieur
du réservoir 22 en méme temps que le manomêtre 26 qui indique
la pression â l'intérieur du réservoir 22.
b- Le compresseur de démarrage 23-A de la centrale est en place,
il peut être actionner par un moteur à combustion ou par un
moteur électrique, ou par d'autres moyens, et il est relié su
réservoir 22 â travers le clapet de non retour 24.
10- Dana le cas d'une centrale fonctionnant au gaz sous pression
produit par l'action géothermique au fond de la mer:
a- Les cônes 85 seront installés de manière à récupérer le gaz
84-A produit par les fumeurs 84.
b- le joint gonflable à l'eau 86 sera plein d'eau pour faire
l' étanchéité entre le sol et l.e cône 85 en alourdissant le
dispositif de récupération du gaz 84-A.
c- Les canalisations 87 seront zaccordées au réservoir 22.
d- La vanne de décharge 25-A sera installée sur le réservoir 22
pour diriger le gaz dans d'autres réservoirs à travers la
canalisation 87-A au cas oû la pression du gaz est très
élevée.
e- Un couvert étanche 89 sera installé sur le bassin 1 pour
récupérer le gaz naturel et le diriger vers les réservoirs des
centrales thermiques ou ailleurs â travers la canalisation
87-e.
Finalement, toutes les composantes de la centrale sont maintenant
en place, alors on est prêt au démarrage.
24


CA 02328580 2002-11-18
1- Centrale fonctionnant à l'air comprimé.
On actionne le compresseur de dêmarrage 23-A pour remplir le
réservoir d'air 22.
2- Centrale fonctionnant au gaz sous pression produit naturella~ment
par l'action géothermique d~ la terre.
Les canalisations 87 seront raccordées au réservoir 22.
3- On ouvre les vannes de contrôle 20 pour que l'air comprimé ou le
gaz sous pression puisse aller au joint tournant 18-A â travers
les canalisations 21. L'air comprimé ou le gaz sous pression
entre par les perçages 21-A, 21-B et 21-C pour arriver dans le
fraisage 21-D, et de lé il entre dans les perçages 43 pour aboutir
dans les trois cloches 19, 19-A et 19-B, en même tempe, à travers
la roue dentée, la chaine sans fin et le clapet de non retour.
4- La cloche en position 19-A reçoit une portion d'air comprimé ou de
gaz sous pression en quantité suffisante pour remplir toute la
cloche seulement quand cette méme cloche arrive â la fin de sa
course qui ae termine sur la roue motrice d'en haut. Le calcul de
la quantité de l'air comprimé ou du gaz sous pression qui est
injecté dans la cloche sera bien calculé pour ne pas gaspiller
l'énergie.
5- Les trois cloches 19, 19-A et 19-B seront poussées par l'énergie
potentielle de l'eau quî est utilisée présentement dans la
centrale, ce quï aide â les propulser vers le haut en entraînent
avec elles la chaîne sans fin 37, ce qui occasionne la rotation
des roues 35 et 35-A. Alors d'autres cloches entrent en ligne de
compte et se remplissent avec de l'air comprimé ou du gaz sous
pression, selon la centrale, jusqu'au temps aû toute la ligne des
cloches montantes soit pleine d'aïr comprimé ou de gaz sous


CA 02328580 2003-07-09
pression, ce qui provoque la rotation de la centrale avec sa
pleine puissance. Le dispositif de guidage de l'ensemble chaîne
sans fin-cloches est en action prêsentement, il assure
l'alignement de l'ensemble en éliminant leurs vibrations.
6- a) Quand les cloches arrivent en haut du bassin, elles
s' inclinent pour vider l' air ou le gaz en le remplaçant par de
l'eau pour empêcher la résistance dans leur trajet de haut en
bas.
b) Dans le cas d'une centrale au gaz naturel sous pression, un
couvert étanche pour le bassin est nêcessaire pour le
récupêrer après son êchappement par les cloches pour qu'il
soit rêutiliser dans d'autres centrales thermiques ou
ailleurs.
7- Quand chaque cloche retourne en bas à la position horizontale,
elle sera de nouveau envahie par l'air comprimé ou par le gaz sous
pression, selon la centrale, et un nouveau cycle de poussée
recommence sans arrêt. La rotation continue tant et aussi
longtemps qu'on injecte de l'air ou du gaz dans les cloches.
8- La roue motrice 35 est maintenant entraînée par la chaîne sans fin
37, elle fait tourner à gauche le volant 6 pour qu'il assure à la
centrale une rotation continue. Et, à droite, il fait tourner la
génératrice 83 à la vitesse voulue grâce à la boîte de vitesse 82,
et le frein électromagnétique 32.
9- Quand la génératrice commence à produire de l'électricité, une
partie de cette électricité sera employée pour faire tourner le
compresseur 23 et les autres accessoires dans le cas d'une
centrale fonctionnant à l'air comprimé. L'autre partie sera
envoyée dans les lignes de distribution.
26


CA 02328580 2002-11-18
10- Le résultat qu' on a eu de tout ce qui a précédé, et ai on ne
compte pas les brie mécaniques et les arréts intentionnels, on
aurait eu la centrale hydraulique tant recherchés pour la
transformation de l'énergie potentielle des fluides en énergies
mécaniques, électriques ou autres.
I1 est clair que toue les éléments techniques composant les divers
éléments qui viennent d'âtre décrits étant empruntés à des
techniques très connues, il est inutile de représenter en détails
tout ce qui ne l'est pas sur le dessin.
27


CA 02328580 2002-11-18
Le volume de l' air comprimé ou du gaz naturel dans les clxhes
motrices de la centrale est fonction de la pression qui agit sur ces
cloches, selon la position de chacune d'elle dans le bassin de ladite
centrale, selon la loi de Hoyle.
Pour les centrales qui fonctionnent à l'air comprimée, la formule
sera
V = P'+ Pression atmosy riaue
V' P + Pression atmosphërique
parce que l'échappement de l'air se fait dans l'atmosph~re
directement.
Mais, pour les centrales qui transforment l'énergie potentielle du
gaz naturel, la formule sera
_V : p'+ Pression sous le couvert tanche du bassin
V' P + Pression sous le couvert ëtanche du bassin
V = le volume de l'air ou du gaz à une profondeur dans le bassin
où la pression est P :
V' = le nouveau volume de l'air ou du qaz à la nouvelle profondeur
os la pression est P'.
La pression atmosphérique est de l'ordre de 1 Bar
La pression sous le couvert étanche du bassin peut être de l' ordre
de 3.5 Hars.
L'avantage de l'utilisation de l'énergie pot~ntielle dse gaz sous
pression produits par l'action géothermique de la terre, là od il se
trouve, est que l'énergie n'est pas gaspillée pour le comprimer car il
28


CA 02328580 2002-11-18
se trouve déj~ sous pression naturellement et ça noue permet d'avoir
des centrales avec dsa bassine moins profonde, ce qui baisas beaucoup
le colt de construction de ces centrales.
29

A single figure which represents the drawing illustrating the invention.

For a clearer understanding of the status of the application/patent presented on this page, the site Disclaimer , as well as the definitions for Patent , Administrative Status , Maintenance Fee  and Payment History  should be consulted.

Admin Status

Title Date
Forecasted Issue Date 2003-10-28
(22) Filed 2000-12-27
Examination Requested 2001-12-31
(41) Open to Public Inspection 2002-06-27
(45) Issued 2003-10-28
Lapsed 2009-12-29

Abandonment History

There is no abandonment history.

Payment History

Fee Type Anniversary Year Due Date Amount Paid Paid Date
Filing $150.00 2000-12-27
Special Order $100.00 2001-12-31
Request for Examination $200.00 2001-12-31
Maintenance Fee - Application - New Act 2 2002-12-27 $50.00 2002-10-21
Final Fee $150.00 2003-07-22
Maintenance Fee - Patent - New Act 3 2003-12-29 $50.00 2003-12-18
Section 8 Correction $200.00 2004-02-18
Maintenance Fee - Patent - New Act 4 2004-12-29 $50.00 2004-12-13
Maintenance Fee - Patent - New Act 5 2005-12-28 $100.00 2005-12-28
Maintenance Fee - Patent - New Act 6 2006-12-27 $300.00 2007-06-27
Maintenance Fee - Patent - New Act 7 2007-12-27 $100.00 2007-06-27
Current owners on record shown in alphabetical order.
Current Owners on Record
ABOURAPHAEL, AFIF
Past owners on record shown in alphabetical order.
Past Owners on Record
None
Past Owners that do not appear in the "Owners on Record" listing will appear in other documentation within the application.

To view selected files, please enter reCAPTCHA code :




Filter Download Selected in PDF format (Zip Archive)
Document
Description
Date
(yyyy-mm-dd)
Number of pages Size of Image (KB)
Representative Drawing 2002-05-31 1 21
Claims 2002-12-23 5 198
Description 2003-03-06 29 1,116
Claims 2003-03-06 3 126
Claims 2003-05-07 3 198
Representative Drawing 2003-09-23 1 25
Cover Page 2003-09-23 2 59
Description 2003-10-02 33 1,209
Drawings 2000-12-27 37 1,226
Drawings 2001-02-19 38 1,277
Drawings 2002-11-18 38 1,275
Description 2002-11-18 29 1,089
Description 2000-12-27 13 926
Claims 2000-12-27 5 256
Abstract 2002-11-18 1 23
Claims 2001-02-19 6 291
Description 2001-02-19 14 967
Abstract 2001-02-19 1 25
Claims 2002-11-18 8 307
Cover Page 2002-06-03 1 52
Description 2004-02-24 33 1,192
Cover Page 2004-02-24 3 114
Description 2005-04-26 29 1,117
Cover Page 2005-04-26 3 118
Correspondence 2001-01-25 1 23
Assignment 2000-12-27 2 109
Correspondence 2001-02-19 61 2,615
Prosecution-Amendment 2001-02-19 60 2,590
Prosecution-Amendment 2001-12-31 1 40
Correspondence 2002-01-04 1 16
Prosecution-Amendment 2002-07-17 6 285
Prosecution-Amendment 2002-11-18 41 1,481
Fees 2002-11-18 1 25
Prosecution-Amendment 2002-11-18 77 2,845
Correspondence 2002-11-18 2 60
Prosecution-Amendment 2002-12-16 4 229
Prosecution-Amendment 2002-12-23 7 280
Prosecution-Amendment 2003-02-21 4 163
Prosecution-Amendment 2003-03-06 11 516
Prosecution-Amendment 2003-05-02 4 140
Assignment 2000-12-27 3 145
Prosecution-Amendment 2003-05-07 4 243
Prosecution-Amendment 2003-06-12 4 156
Prosecution-Amendment 2003-07-09 9 345
Prosecution-Amendment 2003-07-10 2 82
Correspondence 2003-07-22 1 92
Prosecution-Amendment 2003-08-13 1 11
Correspondence 2007-04-02 1 21
Correspondence 2005-02-24 1 23
Prosecution-Amendment 2005-02-25 1 21
Correspondence 2007-01-23 1 28
Fees 2003-12-18 2 101
Prosecution-Amendment 2004-02-04 9 178
Correspondence 2004-02-10 1 35
Correspondence 2004-02-18 2 69
Prosecution-Amendment 2004-02-24 2 69
Fees 2004-12-13 1 95
Correspondence 2005-02-08 1 30
Prosecution-Amendment 2005-04-26 2 75
Fees 2005-12-28 1 21
Fees 2007-01-03 2 42
Correspondence 2007-07-20 1 30
Fees 2007-06-27 1 107